Mon rhume d’été est guéri, j’étais donc prête à reprendre ma randonnée sur la Rideau Trail là où je l’avais laissée. Et bien entendu, je n’allais pas oublier mon chasse-moustique cette fois-ci.

La dernière fois, j’avais presque traversé Stony Swamp au complet. Me restait une petite portion à faire, et pour rejoindre l’endroit où j’avais rebroussé chemin la dernière fois, j’ai décidé d’emprunter une partie du sentier « bleu ». Comme je l’ai expliqué la fois où je suis passée par Mud Lake, le sentier bleu ne fait pas partie du trajet officiel de la Rideau Trail, mais permet d’explorer davantage les environs. La portion que j’ai fait passait près de ruines de fours à chaux (avec des tableaux explicatifs intéressants sur leur histoire) puis par un secteur du marécage qui a été touché par des feux de forêt il y a quelques années (avec, là aussi, des tableaux explicatifs).

Stony Swamp
Stony Swamp, tu es magnifique, comme toujours

J’ai finalement rejoint la Rideau Trail, et après un petit kilomètre, je laissais derrière Stony Swamp, à mon plus grand regret. Je me suis promis que lorsque j’en aurai fini avec mon défi sur la Rideau Trail, je reviendrai explorer davantage ses sentiers. La Rideau Trail m’aura permis de découvrir un véritable joyau naturel d’Ottawa.

Je me suis ensuite un peu perdue sur la route vers Fallowfield (il m’a fallu revenir sur mes pas pour trouver le triangle orange indiquant la voie à suivre. La Rideau Trail contourne le village de Fallowfield (d’où provenait le son des cloches d’église en ce dimanche matin). Le sentier comme tel est peu palpitant (surtout après Stony Swamp), mais bien entretenu et tranquille.

Fallowfield
Gens de Fallowfield, je passe dans votre cour arrière

Une fois passé Fallowfield, la Rideau Trail suit des chemins de campagne sur quelques kilomètres. Champs, fermes, quelques vaches et moutons… La vue n’était pas inintéressante, mais il m’a semblé que ça manquait un peu d’action. J’en suis même presque venue à regretter les flaques d’eau et les moustiques des kilomètres précédents.

Chemin de campagne
C’est beau… mais c’est un peu long

Il est possible de faire un petit détour (sentier bleu) vers le village de Richmond, plus au sud. Moi, j’ai plutôt décidé de faire un détour pour aller voir le monument à l’honneur de Charles Lennox, duc de Richmond et ancien gouverneur général du Canada. Le village de Richmond, où se sont établis des soldats britanniques après la Guerre de 1812, a été nommé en son honneur. Le duc a visité l’endroit en 1819, mais est mort le lendemain après avoir été mordu par un renard enragé. Le monument marque l’emplacement de sa mort.

Monument de Richmond
(oui, j’ai vraiment fait un détour pour voir ce monument)

Au nord de Richmond, j’ai enfin pu laisser derrière moi les chemins de campagne pour m’enfoncer à nouveau sous le couvert des arbres. J’ai même pu retrouver les flaques d’eau et les moustiques. Ma joie n’a pas fait long feu cependant… Les flaques d’eau sont rapidement devenues de véritables petits lacs insurmontables et les moustiques ont semblé ignorer le fait que je m’étais mis du chasse-moustique. Je me suis à un moment retrouvé avec de l’eau jusqu’aux genoux, et j’ai quelques fois glissé dans la boue. Et ce fut comme ça sur près de cinq kilomètres…

Rideau Trail
Rideau Trail inondée: 3, chaussures sèches: 0

Trempée, sale et exténuée, je me suis mise à remettre en question mon projet entier. Est-ce que ça valait vraiment la peine de consacrer mes fins de semaine d’été sur un sentier inondé perdu au milieu de nulle part?

Au moment où j’en avais plus que marre de la Rideau Trail, je suis arrivée à une petite passerelle en bois passant au-dessus d’un ruisseau, construite toute spécialement pour le sentier. L’endroit été si paisible, si loin de tout et si mignon que j’ai rapidement pardonné à la Rideau Trail de m’avoir malmenée dans les derniers kilomètres. Après tout, les obstacles et les défis font partie de l’aventure! (et s’il ne se passait rien, je n’aurais pas grand-chose à écrire…)

Rideau Trail
Je te pardonne, Rideau Trail.

Le sentier en forêt a fait place à d’autres chemins de campagne. J’ai marché pendant trois autres kilomètres avant de m’arrêter. Mine de rien, j’ai maintenant accompli le tiers de mon objectif de 150 kilomètres pour l’année!

Mon parcours sur la Rideau Trail:

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

5 comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.