Lorsque j’étais petite, aller au sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes à Rigaud était une tradition annuelle. À tous les étés, un dimanche où il faisait beau, nous partions toute la famille (et souvent la famille élargie), en direction du mont Rigaud. Là, on assistait à la messe en plein air, on visitait la boutique et la grotte où coulait de l’eau bénie, et si (et seulement si) nous avions été sages, nous avions le droit de suivre le sentier qui mène à la croix au sommet du mont (ce qui, maintenant que j’y pense, n’est pas arrivé souvent).

Et le sentier en question passait par un bien curieux endroit. Un vaste champ de pierres arrondies en plein cœur de la forêt. Ma mère nous racontait à chaque fois la légende pour expliquer la présence de ces pierres : des fermiers ayant travaillé le dimanche ont vu toutes leurs pommes de terre se transformer en pierre comme punition pour ne pas avoir respecté le jour du Seigneur. C’est la raison pour laquelle l’endroit est surnommé le « champ de patates » (on le surnomme aussi « champ du diable », mais son nom plus officiel est « champ de guérets »).

Je suis retournée récemment sur les lieux des pèlerinages de mon enfance. J’ai vieilli et je sais aujourd’hui que les pommes de terre ne se transforment pas miraculeusement en pierres. Mais le champ de patates conserve pour moi cet aspect curieux. Que font toutes ces petites pierres arrondies au milieu de la forêt?

Champ de guérêt à Rigaud
Champ de guérets sur la montagne

Il existe une explication géologique toute simple. Ces pierres ont en fait été arrachées puis polies et arrondies par les glaciers, puis transportées et laissées là lorsque les glaciers se sont retirés. La forêt a poussé tout autour, donnant donc son aspect particulier et mystérieux à ce fameux champ de guérets.

Le champ de guérets est facilement accessible en suivant un sentier depuis le sanctuaire. Attention si vous vous y aventurez : de nombreux sentiers partent du champ et il peut parfois être un peu difficile de s’y retrouver (bon, je l’avoue, j’ai pris le mauvais sentier et me suis un peu écartée de mon chemin… et m’en suis rendue compte seulement après avoir marché 30 minutes dans la mauvaise direction).

La vue au sommet du mont Rigaud
Au sommet du mont Rigaud

Le sentier principal, lui, est assez facile à suivre. Et si (et seulement si) vous avez été sage, continuez votre chemin jusqu’au sommet du Mont Rigaud. À une élévation de plus de 200 mètres, le sommet permet d’avoir une belle vue du village de Rigaud, de la rivière des Outaouais et des collines d’Oka.

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

One comment

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.