Petit guide de randonnée au parc provincial Charleston Lake

Je n’avais encore jamais visité le parc provincial Charleston Lake situé à Lansdowne dans l’Est ontarien. Je ne sais pas pourquoi j’ai tant attendu avant d’y aller, parce que ce parc est un petit bijou pour la randonnée! On y trouve plusieurs sentiers de longueurs variés, et j’ai profité d’une première visite pour en suivre quelques-uns.

Comme son nom l’indique, le parc provincial Charleston Lake est situé sur les rives du lac Charleston, un lac d’une superficie de 26 kilomètres carrés situé au nord-est de Kingston, dans l’Est ontarien. Le parc provincial compte plusieurs terrains de camping, deux plages et des rampes pour embarcation nautique. Mais surtout, comme le terrain est accidenté et rocheux, le parc provincial est idéal pour y faire de la randonnée!

Sentier au parc provincial Charleston Lake
À la découverte des sentiers du parc provincial Charleston Lake

Un peu d’histoire

Le parc provincial Charleston Lake est situé dans la biosphère de l’Arche de Frontenac, une région granitique reconnue par l’UNESCO pour son importance pour la biodiversité. J’ai toujours beaucoup aimé les sentiers de cette région (ceux de l’aire de conservation de Marble Rock ou du Rock Dunder par exemple), parce que les crêtes granitiques donnent au terrain un dénivelé intéressant.

Dans le cas de Charleston Lake, la géologie particulière de l’endroit n’a pas seulement façonné le paysage et son écologie, mais elle a aussi eu un impact sur son histoire. Les Premières Nations ont utilisé les rochers des berges du lac pour s’y abriter. À la fin du 19e siècle, de riches plaisanciers y ont construit chalets et maisons d’été pour venir profiter de la beauté sauvage du lac. Puis, dans les années 50, le gouvernement ontarien a commencé à acheter des terres le long des berges afin d’y protéger la nature environnante.

Les sentiers du parc provincial mettent en valeur différents aspects du parc. Voici ceux que j’ai suivi :

Sentier Beech Woods

Boucle de 1,8 kilomètre avec un dénivelé de 27 mètres. J’ai commencé par ce sentier tout simplement parce qu’il est le premier que j’ai croisé. Le sentier Beech Woods met en valeur une forêt d’hêtres et on y retrouve des panneaux d’interprétation portant sur les différents habitats créés par les grands arbres du parc provincial.

Le sentier Beech Woods prend de l’élévation dès les premiers mètres, puis se stabilise pour serpenter tranquillement sous les arbres. Sans être hautement palpitant, le sentier permet une promenade ni trop compliquée ni trop longue.

Sentier Beech Woods
Sentier tranquille en forêt

Sentier Hemlock Ridge

Boucle de 1,7 kilomètre avec un dénivelé de 28 mètres. Le sentier Hemlock Ridge est accessible via le même terrain de stationnement que le sentier Beech Woods donc je l’ai suivi immédiatement après. Et les choses sont devenues nettement plus intéressantes. Comme son nom l’indique, le sentier s’enfonce sous un couvert de pruches puis suit une crête rocheuse longeant un étang à castor.

Sentier Hemlock Ridge
Rocher, arbres et étang

Puis, à mon plus grand plaisir, le sentier est devenu plus rocheux et accidenté. En fait, il serpente à travers une crevasse rocheuse sur plusieurs mètres. À certains endroits, les murs de grès étaient bien plus hauts que moi! Bon, d’accord, j’étais plutôt impressionnée, mais j’avoue que j’étais aussi un peu nerveuse à l’idée de surprendre un serpent caché entre les rochers. Heureusement, je n’y ai croisé que des mille-pattes serpentant sur les surfaces rocheuses.

Mille-patte à Charleston Lake
Bestiole rampante sur les rochers

Il n’y a pas de tableaux d’interprétation, mais il est possible de se procurer un guide pour en apprendre plus sur les types d’arbres qu’on retrouve le long du sentier.

Sentier Sandstone Island

Boucle de 2,6 kilomètres avec un dénivelé de 44 mètres. Pour accéder au sentier Sandstone Island, il faut conduire un peu plus profondément dans le parc jusqu’au terrain de stationnement y donnant accès. J’avais particulièrement hâte de le parcourir, parce que c’est sans doute l’un des sentiers phares du parc.

Le sentier Sandstone Island (île de grès en français) met en valeur les formations rocheuses particulières du parc provincial Charleston Lake. Après à peine quelques mètres, on atteint ce qui est sans doute le fait saillant du sentier : un abri rocheux qui aurait été utilisé par les Premières Nations il y a plus de 1000 ans. Ce surplomb rocheux donne presque l’impression de marcher dans une caverne et permet d’observer de près l’érosion des surfaces rocheuses plus friables.

Sentier Sandstone Island
Sous le surplomb rocheux

Après l’abri rocheux, le sentier m’a offert un premier point de vue sur le lac. Il faisait particulièrement chaud ce jour-là, et j’aurais bien été tenté d’y plonger, mais je me suis dit qu’une baignade dans le lac serait pour une prochaine fois!

Lac Charleston
Premier regard sur le lac Charleston

Le sentier a continué à être rocheux et escarpé, jusqu’à ce qu’il atteigne le haut de l’escarpement. Après, la randonnée est devenue plus tranquille et plus aisée. À près de 3 kilomètres, ce fut définitivement mon sentier préféré de la journée.

Sentier Shoreline

Boucle de 2 kilomètres avec un dénivelé de 48 mètres. Le sentier Shoreline est le dernier que j’ai suivi ce jour-là. C’est aussi le seul sentier où j’ai croisé d’autres randonneurs, un signe de sa popularité. Comme son nom l’indique, le sentier suit une partie de la rive du lac et offre plusieurs points de vue sur celui-ci. Il continue à être rocheux avec un dénivelé intéressant, sans être trop difficile. On y retrouve une aire de pique-nique sur un rocher donnant sur le lac.

Le sentier Shoreline est aussi le sentier qui m’a offert la frayeur de ma journée, comme j’y ai croisé un black rat snake, l’un des plus gros spécimens du Canada. J’ai beau savoir que ces serpents sont inoffensifs, je suis toujours un peu nerveuse à l’idée d’en croiser un. Disons que j’ai regardé attentivement où je mettais les pieds jusqu’à mon retour à ma voiture!

Sentier Shoreline
Tout de même un joli sentier!

AJOUT – Sentier Quiddity et sentier Tallow Rock Bay

Je suis retournée au août au parc provincial Charleston Lake, cette fois pour parcourir les sentiers Quiddity et Tallow Rock Bay. À 2,4 kilomètres, le sentier Quiddity fait l’aller-retour vers un point de vue sur le lac Charleston, alors que le sentier Tallow Rock Bay fait 10 kilomètres (c’est le plus long sentier du parc) et permet d’explorer plus en profondeur les paysages de ce parc provincial!

Les autres sentiers

Le parc compte un autre sentier que je n’ai pas encore eu l’occasion de parcourir : le sentier Blue Mountain (auquel on accède via kayak ou canot). Une autre visite s’impose prochainement!

À noter : il faut payer le frais d’accès quotidien pour pouvoir avoir accès au parc et celui-ci est fermé de la mi-octobre à la mi-mai. Une carte du parc provincial et des sentiers se trouve ici.

Pour une liste des autres parcs provinciaux ontariens que j’ai visités, consultez ma page Parcs nationaux, provincaux et d’état.

1 comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: