Randonnée au parc provincial Charleston Lake – sentier Tallow Rock Bay

Après plusieurs semaines à l’étranger pour le travail, je suis enfin de retour à la maison! Et comme je n’ai pas fait de randonnées depuis près de deux mois, j’ai décidé d’ignorer la présente canicule pour retourner à l’un de mes endroits coups de cœur cette année : le parc provincial Charleston Lake.

En mai, j’ai visité ce parc pour la toute première fois et je m’étais promis d’y revenir pour parcourir les sentiers que je n’avais pas eu la chance d’explorer cette fois-là. Sur ma liste : le sentier Quiddity et le sentier Tallow Rock Bay. Ce sont donc eux que j’ai suivis en cette (très) chaude journée d’août.

Sentier Quiddity

Le sentier Quiddity et le sentier Tallow Rock Bay ont tous les deux le même point de départ, à partir du stationnement du centre d’interprétation du parc. Mon objectif principal était de parcourir le sentier Tallow Rock Bay, comme il s’agit du sentier le plus long du parc, mais tant qu’à être là, j’ai décidé de faire le court détour pour me rendre jusqu’au bout du sentier Quiddity aussi.

« Quiddity » se traduit en français par « quiddité », un terme philosophique faisant référence à l’essence d’une chose. Les créateurs du sentier trouvaient peut-être qu’il reflétait bien l’essence même du parc, comme il passe par des milieux humides, offre un dénivelé intéressant sous les grands arbres de la forêt, avant de se terminer en haut d’un cap rocheux offrant une vue sur une baie du lac Charleston…

Sentier Quiddity
La vue au bout du sentier Quiddity

Le sentier Quiddity fait 2,4 kilomètres aller-retour. Ce n’est pas le sentier le plus intéressant du parc, mais il offre une alternative intéressante pour ceux qui n’ont pas le temps et l’énergie pour parcourir le long sentier Tallow Rock Bay. En plus, les premières mètres du sentier sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Sentier Tallow Rock Bay

J’ai parcouru le court sentier Quiddity rapidement, mais le véritable défi m’attendait : parcourir les dix kilomètres du sentier Tallow Rock Bay. J’ai l’habitude des longs sentiers, alors ce ne sont pas dix kilomètres qui allaient m’effrayer, mais avec mon peu d’exercice physique des dernières semaines et la canicule en cours, j’ai vite réalisé que ça allait être un peu plus difficile que je m’y attendais.

Le sentier Tallow Rock Bay effectue une boucle, que j’ai décidé de suivre en sens horaire, sans raison particulière. Le sentier est sans doute l’une des meilleures façons de découvrir le parc provincial Charleston Lake. Il offre un aperçu des paysages qu’on peut retrouver dans l’Arche de Frontenac, une région granitique reconnue par l’UNESCO pour son importance pour la biodiversité.

Et au cours des premiers kilomètres, le paysage a varié grandement, passant par des prés, des forêts de bouleaux et des caps rocheux.

Sentier Tallow Rock Bay
Sous les arbres de la forêt du sentier Tallow Rock Bay

La chaleur et l’humidité était oppressantes, mais les premiers kilomètres ont quand même filé rapidement. Peu après la marque des 4 kilomètres, j’ai atteint la baie Tallow Rock, celle qui donne son nom au sentier, et j’ai décidé de m’y arrêter quelques minutes, question de reposer mes jambes déjà fatiguées.

Pause près de la baie Tallow Rock
Prendre une pause près de la baie

J’avoue que j’aurais bien aimé plonger dans la baie, dont les eaux semblaient si calmes et rafraichissantes! Heureusement pour moi, une bonne brise soufflait sur la baie, me faisant oublier la chaleur torride pendant quelques minutes. Mais comme il me restait encore quelques kilomètres à parcourir afin de compléter la boucle, j’ai éventuellement repris ma randonnée.

Quelques mètres plus loin, je suis arrivée sur un cap rocheux où se trouvait un embranchement menant à Covery’s Gap et à Captain’s Gap, deux terrains de camping intérieur, accessibles via le sentier ou via le lac. J’ai été tenté de m’y rendre pour voir à quoi ressemblait ces terrains de camping, mais j’ai décidé de remettre cela à une prochaine fois et de continuer à suivre le sentier Tallow Rock Bay.

Sentier Tallow Rock Bay
Suivre le sentier sur le cap rocheux

C’est après la marque du 5 kilomètres que le sentier m’a offert, selon moi, son tronçon le plus intéressant. Le sentier Tallow Rock Bay suit la rive d’un étang au castor. L’étang au castor en lui-même n’est pas spectaculaire, mais le sentier suit la falaise rocheuse sous de grands pins et avec la lumière matinale, c’était tout simplement magnifique.

Étang au castor au parc provincial Charleston Lake
Le long de la falaise

Un peu plus loin, le sentier circule dans une crevasse rocheuse, rappelant le sentier Hemlock Ridge qu’on retrouve aussi dans le parc provincial Charleston Lake. Il m’a offert une bonne montée sur les rochers. En temps normal, j’aurais adoré cette portion (j’adore les sections rocheuses), mais avec la chaleur pesante, l’air entre les rochers me semblait un peu étouffant et chaque section plus physique était particulièrement éprouvante.

Sentier Tallow Rock Bay
Montée entre les rochers

Heureusement pour moi, le sentier m’a offert une autre accalmie à la chaleur lorsqu’il m’a fait traverser le pont Slim Bay. Ce pont flottant, l’un des points saillants du sentier, offre une vue magnifique sur le lac Charleston et la baie Slim. Il m’a aussi offert une bouffée d’air frais bienvenue.

Pont Slim Bay
La fameux pont flotant su sentier Tallow Rock Bay

Le reste du sentier ne m’a pas semblé particulièrement mémorable. À ce point-là, la chaleur avait eu raison de moi et j’avais simplement hâte d’en avoir fini. J’ai éventuellement passé la marque des neuf kilomètres, puis j’ai retrouvé l’embranchement avec le sentier Quiddity, qui m’a ramené à mon point de départ.

La chaleur, la fatigue et le décalage horaire ont fait en sorte que je n’avais pas vraiment les conditions idéales en place pour apprécier pleinement le sentier Tallow Rock Bay. Mais je suis quand même contente de l’avoir fait! Sans avoir de points de vue époustouflants, il s’agit d’un beau défi, et une belle façon d’explorer plus en profondeur les paysages du parc provincial Charleston Lake!

Pour une liste des autres parcs provinciaux ontariens que j’ai visités, consultez ma page Parcs nationaux, provincaux et d’état.

1 comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: