Coup de cœur pour les sentiers du Rock Dunder

À défaut de pouvoir voyager, j’ai parcouru beaucoup de sentiers de l’est ontarien et de l’ouest québécois au cours des derniers mois. Et j’ai tellement aimé le Rock Dunder, que j’ai visité pour la première fois en fin de semaine, que je n’ai aucune hésitation à le classer haut sur ma liste de randonnées préférées cette année.

Situé au nord-est de Kingston dans l’Est ontarien, le Rock Dunder n’est pourtant pas très haut (à peine 190 mètres d’altitude), mais il offre une superbe vue sur la région des lacs Rideau et sur les forêts environnantes (on peut même voir jusqu’à la tour des Mille-Îles au sud!). Les sentiers sont bien aménagés et j’ai eu beaucoup, beaucoup de plaisir à les parcourir.

Sentier Rock Dunder
Randonnée en direction du sommet du Rock Dunder

Tout comme le mont Foley à Westport, le Rock Dunder fait partie de la biosphère de l’Arche de Frontenac, une région granitique reconnue par l’UNESCO pour son importance pour la biodiversité en Ontario. Et tout comme le mont Foley, le Rock Dunder est aussi principalement composé de granit rose et est né de l’activité sismique des millions d’années plus tôt. Au fil des siècles, la glace, l’eau et le vent ont sculpté le granit pour lui donner ses formes particulières.

L’aire protégée de 230 acres possède trois sentiers : le Summit Loop d’environ 4 kilomètres (qui passe par le sommet de Rock Dunder), le Morton Bay Loop de 2 kilomètres et le sentier Cabin de 1 kilomètre. J’ai commencé ma randonnée par le Summit Loop parce qu’après en avoir tant entendu parler, j’avais vraiment envie de voir ce fameux sommet.

Summit Loop
Suivre le Summit Loop

Le sentier est escarpé dès les premiers mètres et m’a donc immédiatement plu. Sans être extrêmement difficile, il compte plusieurs montées et descentes ce qui en fait un bon exercice physique. Il est surtout vraiment bien entretenu et bien balisé. Les ingrédients parfaits pour en faire une randonnée plaisante!

Granit du Rock Dunder
On monte!

Le Summit Loop passe par plusieurs crêtes granitiques. Sur celles-ci, des flèches bleues ont été peintes sur la roche pour indiquer le chemin à suivre. J’adore randonner sur des crêtes granitiques. Il y a toujours quelque chose d’impressionnant à voir toute cette masse rocheuse, façonnée par les aléas du temps.

Flèches bleues sur granit
Suivre les flèches bleues jusqu’au sommet

Après un peu plus de deux kilomètres, je suis finalement arrivée au fameux sommet du Rock Dunder. Et j’avoue en avoir eu le souffle coupé. Le paysage est magnifique et s’étend à perte de vue. Les couleurs d’automne n’ont pas encore atteint leur apogée, mais je pouvais ça et là percevoir quelques touches de rouge et d’orangé.

Vue depuis le Rock Dunder
Parfait endroit pour prendre une pause!

Je serais bien restée assise là des heures, mais comme le Rock Dunder est plutôt populaire, je savais que je n’aurais sans doute pas le sommet à moi toute seule pour bien longtemps. J’ai donc poursuivi ma randonnée pour redescendre tranquillement vers la baie Morton.

Sommet de Rock Dunder
Vous comprenez maintenant pourquoi c’est une de mes plus belles randonnées de l’année?

À cet endroit, le sentier longeait auparavant la baie, mais la grande popularité de l’endroit au cours des derniers mois a érodé le sentier, le rendant glissant et dangereux. Celui-ci a donc été dévié pour passer par la forêt. Une section moins impressionnante que la précédente, mais tout de même plaisante.

Le Summit Loop se termine tout près de la baie et d’un vieux chalet (qui était auparavant utilisé par les scouts). À partir de cet endroit, il est possible de retourner au stationnement via le sentier Cabin ou de poursuivre sa randonnée en suivant le Morton Bay Loop. Pour prolonger le plaisir, j’ai bien entendu suivi la boucle de Morton Bay.

Cette dernière semble un peu moins fréquentée que la boucle menant au sommet, mais elle est toute aussi plaisante. Le sentier passe par la rive de la baie Morton, offrant ainsi un autre beau point de vue sur les environs.

Baie Morton
Jolie baie Morton

En tout, ma randonnée au Rock Dunder a totalisé un peu plus de 6 kilomètres, avec un dénivelé de 148 mètres. Elle m’a surtout permis de me rappeler à quel point ma province natale regorge d’endroits magnifiques!

Petite note : comme le Rock Dunder a gagné en popularité au cours des derniers mois et comme la capacité de ses sentiers est limitée, l’organisme en charge de sa protection requière de réserver sa place en ligne à l’avance pour y avoir accès. Les frais d’entrée sont de 10$. Ceux qui se présentent sans réservation risquent de ne pas pouvoir entrer sur le site.

1 comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: