Parc de la Gatineau – À la découverte du sentier Skyline

Parcourir le sentier des Loups la semaine dernière m’a fait réaliser à quel point le parc de la Gatineau m’avait manqué. Comme on y trouve des kilomètres de sentiers, j’ai décidé d’y retourner cette semaine pour explorer un autre sentier dont j’avais entendu parler : le sentier Skyline (aussi appelé sentier Horizon en français).

Je crois que le sentier Skyline du parc de la Gatineau est un peu moins connu que celui des Loups, même si, comme ce dernier, il offre un certain défi physique ainsi que quelques beaux points de vue. Le sentier Skyline fait pourtant partie depuis longtemps de l’histoire du parc de la Gatineau. Il a été construit peu de temps après l’inauguration du parc en 1938, un projet qui visait alors à créer des emplois après la crise de la Grande Dépression.

Sentier Horizon
Se dégourdir les jambes sur le sentier Skyline

Pour accéder au sentier Skyline, il faut se stationner au terrain de stationnement P7, puis emprunter le sentier 30. Ce dernier est un sentier multi-usage qui fait aussi partie du sentier Transcanadien ainsi que du Sentier National. Le sentier 30 prend un peu d’élévation dès les premiers mètres, mais il est large et couvert de gravier et est donc plutôt facile à suivre.

Le sentier 30 croise d’autres sentiers et tourne à un moment abruptement vers la droite. J’avoue avoir été un peu confuse de la direction à prendre à quelques moments (la direction vers le sentier Skyline n’est nulle part indiquée), mais j’ai suivi mon intuition et j’ai continué à suivre le sentier 30, jusqu’à ce que j’arrive au premier belvédère.

Belvédère Wattsford
Matin magnifique dans le parc de la Gatineau

Le belvédère Wattsford doit son nom au capitaine Gerald Wattsford, un vétéran de la Guerre des Boers à qui appartenait une ferme au pied du promontoire. Sa maison, qui est devenue la propriété de la Commission de la capitale nationale en 1948, n’existe plus aujourd’hui.

La vue depuis le belvédère était magnifique (je pouvais apercevoir les édifices d’Ottawa dans le brouillard lointain), mais je n’avais techniquement pas encore commencé officiellement ma randonnée sur le sentier Skyline. En fait, derrière moi se trouvait le premier (et seul) signe indiquant la direction du sentier Skyline et j’ai continué en direction de celui-ci.

Direction du sentier Skyline
En route vers le sentier Skyline

Le sentier Skyline forme une boucle et, comme c’était le cas sur le sentier des Loups, le parc de la Gatineau invite les randonneurs à le suivre en sens unique pour maintenir la distanciation physique.

C’est donc dans le sens anti-horaire que je me suis lancée sur le sentier. J’y suis allée assez tôt un matin de semaine, il n’y avait donc personne d’autre que moi (ce qui est plutôt rare pour le parc de la Gatineau). Même qu’à un endroit, il y avait un peu de brouillard sur l’escarpement, ce qui donnait un air un peu mystérieux à la forêt…

Brouillard sur le sentier Skyline
Seule dans la forêt

Le sentier Skyline est classé difficile, mais comparativement au sentier des Loups, ses montées et ses descentes sont plutôt limitées et je n’ai pas trouvé l’exercice très difficile physiquement. La difficulté du sentier réside plutôt dans le fait qu’il compte plusieurs endroits couverts d’eau et de boue, en plus de nombreuses pierres et racines glissantes. Il faut donc constamment regarder où l’on met les pieds (et être équipé de bonnes bottes de marche!).

Sentier Skyline
Classique sentier rocheux du parc de la Gatineau

La boucle passe par un autre belvédère (qui ne semble pas porter de nom), cette fois donnant sur l’est. Il paraît d’ailleurs que c’est un bel endroit pour admirer le lever du soleil. Je ne suis pas certaine que j’aurais le courage d’affronter toutes les flaques d’eau du sentier dans le noir, alors je me suis contentée d’admirer le paysage sous le bas soleil du matin.

Belvédère du parc de la Gatineau
Admirer le paysage sous le soleil du matin

Le sentier Skyline m’a finalement ramenée au sentier 30, que j’ai repris dans le sens inverse pour revenir au stationnement. Ma randonnée a totalisé 5,7 kilomètres et a duré moins de deux heures. Et je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais à chaque fois que je visite le parc de la Gatineau, ça me donne juste envie de revenir encore et encore!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: