À la découverte du parc provincial DuPont

J’ai une légère obsession pour les parcs provinciaux non-opérationnels. J’adore explorer ces parcs moins connus, sur lesquels on ne retrouve habituellement aucune infrastructure de base. Mais comme il s’agit de terres publiques, il est quand même possible d’y accéder et, bien souvent, d’y faire de la randonnée, et j’avais donc bien hâte d’explorer le parc provincial DuPont.

Le parc provincial DuPont est situé près de Morrisburg, dans le sud est ontarien. C’est en fait le parc provincial situé le plus près de chez moi, mais je savais très peu de chose à son sujet. Il y a peu d’information en ligne, et je n’étais pas certaine comment y accéder et si on y trouvait des sentiers.

Finalement, il m’aura fallu lire le plan de gestion du ministère des ressources naturelles (oui, j’ai des passe-temps un peu étranges) pour en apprendre un peu plus sur l’histoire du parc et sa raison d’être. Et j’ai aussi appris qu’on retrouve une toute petite aire de stationnement le long de County Road 2 qui permettait d’accéder à un possible sentier. J’étais donc prête à explorer le parc provincial DuPont pour la première fois!

Parc provincial DuPont
À la découverte du parc provincial DuPont

Le parc provincial DuPont a été créé après que le gouvernement ait acheté des terres le long du fleuve Saint-Laurent à la compagnie DuPont Canada (d’où le nom du parc). On cherchait alors à protéger des terres humides et un ensemble d’écosystèmes propres à ceux des basses-terres du Saint-Laurent.

L’endroit offre un important habitat pour plusieurs espèces de reptiles, d’amphibiens et de poissons. Pendant longtemps, c’est aussi là qu’on retrouvait la plus importante colonie de grand héron de l’Est ontarien, mais il semblerait que la population soit en déclin depuis quelques années.

La forêt rappelle celle qu’on retrouve à l’aire de conservation de la forêt Two Creeks, quelques kilomètres plus loin. De grands érables et des pins matures, dont le vert flamboyant contrastait un peu avec la fraîche neige printanière.

Parc provincial DuPont
Quand la météo hésite entre hiver et printemps

Et les sentiers, eux? Pour l’instant, ils se limitent à un ancien chemin industriel et une piste qui est utilisée par les motoneiges l’hiver. Ils ne sont pas entretenus et pas balisés. J’ai suivi ce qui m’a semblé être un sentier sans direction précise dans la forêt, mais j’ai éventuellement perdu sa trace et je suis revenue sur mes pas.

Le plan de gestion du parc se penche sur la possibilité qu’un véritable réseau de sentiers y soit développé un jour, un peu comme ce fut le cas au parc provincial Alexander-Stewart, un autre parc provincial non-opérationnel de l’est ontarien. Il faut cependant qu’il y ait un intérêt local et du financement disponible pour que ce projet voit le jour.

Parc provincial DuPont
Piste de motoneige en forêt

Alors peut-être qu’un jour, il sera possible d’explorer davantage le parc provincial DuPont et d’en apprendre un peu plus sur les trésors qu’il cache!

Pour une liste des autres parcs provinciaux ontariens que j’ai visités, consultez ma page Parcs nationaux, provincaux et d’état.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: