Promenade hivernale au parc Nokomis à Limoges

L’Ontario est à nouveau plongé dans un confinement général. Un peu comme ce fut le cas au printemps dernier, il faut éviter les déplacements non-essentiels dans le but de freiner la propagation de la Covid-19. Je limite donc mes randonnées à des endroits près de la maison et c’est la raison pour laquelle je me suis retrouvée au parc Nokomis à Limoges.

Je n’avais jamais visité le parc Nokomis, même s’il est situé tout près de chez-moi. Il faut dire que Limoges est l’une des portes d’entrée de la magnifique forêt Larose, alors je n’avais jamais vraiment vu l’intérêt de visiter le petit parc quand il y a des kilomètres et des kilomètres de sentiers accessibles tout près. Mais comme j’avais envie d’explorer un nouvel endroit et qu’il n’est pas recommandé de se déplacer loin de chez soi présentement, je me suis dit que c’était peut-être le parfait moment pour visiter le parc Nokomis.

Sentier du parc Nokomis
Le secret bien gardé de Limoges

En fait, le parc Nokomis est considéré comme faisant partie de la forêt Larose, même s’il est séparé de celle-ci par le village de Limoges. Tout comme la forêt, le parc est aussi géré par les Comtés Unis de Prescott et Russell, en collaboration avec la Conservation de la Nation Sud, l’office de protection de la nature local.

C’est peut-être pour ça que le parc Nokomis m’a semblé familier. Ses grands pins blancs droits rappellent ceux de la forêt Larose. Les sentiers sont larges, plats et entretenus l’hiver, ce qui en fait donc un endroit parfait pour une promenade facile à pied ou à raquette.

Parc Nokomis
Les magnifiques pins du parc Nokomis

En tout, j’ai parcouru près de 2,5 kilomètres dans le parc Nokomis. Les sentiers ne sont pas balisés, donc difficile de dire si je suivais un sentier officiel du parc ou les traces d’un randonneur qui était passé avant moi. Je me suis sentie un peu perdue par moments, mais il faisait bon être sous les arbres. Limoges a définitivement de la chance d’avoir un si beau parc en plein cœur de son village.

J’y reviendrai sans doute au cours des prochaines semaines. De ces temps-ci, chaque sortie à l’extérieur, même tout près de la maison, permet de prendre une bouffée d’air frais ô combien nécessaire pour garder le moral en cette période difficile.

Parc Nokomis

1 comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: