Balade le long de la rivière Castor à Russell

À défaut de pouvoir prendre la route ou voyager, je continue à explorer des aires de conservation près de chez-moi! Après avoir visité l’aire de conservation Reveler à Crysler la semaine dernière, cette fois je suis allée explorer l’aire de conservation W. E. Burton à Russell.

L’aire de conservation W. E. Burton est située sur les rives de la rivière Castor dans l’Est ontarien. Et comme la rivière Castor est un affluent de la rivière Nation, l’aire de conservation est aussi gérée par la Conservation de la Nation Sud, tout comme le sont celles de Reveler, de la forêt Oschmann et de la forêt Warwick.

Rivière Castor
Sur les rives de la rivière Castor

Et comme ce fut le cas pour les autres aires de conservation, l’office de protection de la nature a aussi obtenu ce lopin de terre en don de la part d’un dénommé W. E. Burton, d’où le nom de l’endroit.

L’aire de conservation compte un peu plus d’un kilomètre de sentiers, qui forment une boucle serpentant sous les grands pins bordant la rivière. Le sentier est large, bien entretenu avec peu d’élévation. Disons que l’endroit est plus propice à une balade tranquille qu’à une véritable randonnée sauvage.

Aire de conservation W.E. Burton
Sous les grands pins

Surtout que comme l’aire de conservation est située en plein dans le village de Russell, il est difficile d’oublier complètement l’environnement urbain qui l’entoure. N’empêche, l’endroit offre de jolis points de vue sur la rivière et est parfait pour une courte marche en famille (j’y ai d’ailleurs vu quelques mamans avec poussettes et bambins) et pour faire le plein d’air frais.

Trille à Russell
Un trille, signe du printemps!

On y trouve un stationnement, quelques poubelles, un pavillon et des tables de pique-nique (hors d’accès présentement en raison de la pandémie). Il y avait aussi quelques pêcheurs sur les rives de la rivière (et je ne suis malheureusement pas assez experte pour vous dire quels genres de poissons il est possible de pêcher dans la rivière Castor).

Rivière Castor
Pas de pêche pour moi, juste une pause pour apprécier le paysage

Il existe une autre aire de conservation à Russell, celle de J. Henry Tweed. J’avais aussi comme projet de la visiter la même journée, mais comme il faisait plutôt doux, il y avait beaucoup de gens sur les sentiers, et j’ai donc préféré l’éviter et revenir un autre jour. Parce que c’est malheureusement ça la nouvelle réalité d’un monde en pleine pandémie!

One comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: