Ottawa – Visite de l’aire de conservation du ruisseau Findlay

La passerelle du ruisseau Findlay vient tout juste de rouvrir après avoir été fermée dans le cadre des mesures pour freiner la propagation du coronavirus. J’en ai donc profité pour aller y faire un tour, question de poursuivre mon objectif de visiter toutes les aires de conservation de l’Est ontarien.

L’aire de conservation du ruisseau Findlay est située dans la communauté de Findlay Creek, un secteur résidentiel du sud d’Ottawa. L’aire de 100 acres protège une partie de la zone humide de Leitrim, une zone d’intérêt naturel et scientifique reconnue comme étant d’importance provinciale.

Passerelle de Leitrim

La zone humide de Leitrim contient des marais, des marécages de cèdres et des marais calcaires – une rareté dans la région d’Ottawa. On y retrouve près d’une centaine d’espèces d’oiseaux et une variété de plantes propres aux zones humides.

Comme les aires de conservation que j’ai visitées les semaines précédentes, celle du ruisseau Findlay est aussi gérée par la Conservation de la Nation Sud, en partenariat avec la ville d’Ottawa, ainsi que des développeurs immobiliers du coin, qui cherchent tous à protéger et mettre en valeur l’endroit en harmonie avec le développement résidentiel du secteur. Le ruisseau Findlay se déversant dans la rivière Castor, qui à son tour se déverse dans la rivière Nation, il fait donc partie du bassin versant de cette longue rivière qui passe tout près de chez-moi.

Zigzag sur le marécage

La passerelle de 400 mètres y a été construite en 2011 et mène à une plateforme d’observation donnant sur le ruisseau. L’endroit n’est pas aussi photogénique que Mer Bleue, une autre zone humide d’Ottawa qui comprend aussi une longue passerelle, mais ça fait toujours du bien de découvrir un espace vert protégé dans un quartier urbain!

Là, derrière les arbustes, le ruisseau Findlay

Et avec ça, j’ai presque terminé de visiter toutes les aires de conservation gérées par la Conservation de la Nation Sud!

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :