Calgary – Un air des prairies au Nose Hill Park

Lors d’un récent séjour à Calgary pour le travail, je me suis retrouvée avec quelques heures à perdre avant mon vol, mais pas assez de temps pour une virée dans les montagnes. Après une recherche rapide sur les options de randonnées à proximité, mes collègues et moi avons décidé de partir à la découverte du parc Nose Hill dans le nord de la ville.

Je ne m’attendais pas à grand-chose (après tout, le parc Nose Hill est un parc urbain entouré de quartiers résidentiels), mais j’ai finalement été complètement envoutée par les paysages qui me donnaient l’impression d’être à des kilomètres de la ville.

Piste cyclable à Nose Hill Park
À la découverte de Nose Hill

Le parc Nose Hill de Calgary est un parc de 11 kilomètres carré (il s’agirait du quatrième plus grand parc urbain au Canada) qui compte plusieurs sentiers de randonnée pédestre et pistes cyclables. Il s’agit surtout d’un important écosystème typique des prairies canadiennes. Nose Hill est l’un des derniers exemples restants des hautes plaines qui couvraient autrefois la région.

Paysage de prairie
Se perdre dans la prairie

La végétation qu’on retrouve dans le parc est donc typique de celle qui couvrait autrefois les prairies. Hautes herbes, crocus, fleurs sauvages, sauge. Le parc héberge aussi quelques espèces d’animaux dont des coyotes et des cerfs (nous en avons d’ailleurs aperçu quelques-uns qui broutaient tranquillement sur la plaine).

Plaine à Calgary
Un coureur sous le ciel immense

Pour moi qui n’a jamais encore eu la chance d’explorer les Prairies canadiennes, le paysage était saisissant. Les teintes de vert, les sauterelles bondissant devant nous, les herbes dansant sous le vent, l’odeur des fleurs sauvages et le ciel immense… J’y serais bien restée pendant des heures. En plus, le parc offre des jolis points de vue sur le centre-ville de Calgary et sur les Rocheuses, au loin.

Nose Hill Park
Le centre-ville de Calgary, au loin

Et pourquoi le parc s’appelle-t-il Nose Hill? Apparemment, la colline qui lui donne son nom ressemblerait à un nez si on la regarde d’un certain angle (ça m’a curieusement rappelé Cave Hill à Belfast, une autre colline dont la forme rappelle celle d’un nez). La colline aurait d’ailleurs été considérée comme sacrée par les Premières Nations, dont on retrouve quelques traces archéologiques dans le parc.

Nose Hill Park
Toutes ces teintes de vert…

Nous n’avons pas pu parcourir tous les sentiers du parc (nous avions un avion à attraper après tout), mais je me suis promis d’y revenir lors de mon prochain passage par Calgary.

Nose Hill Park
Il y a des jours de plaine…

Nose Hill Park est situé dans le nord de Calgary, à une quinzaine de minutes de l’aéroport. On y compte plusieurs points d’accès et des stationnements. L’entrée est gratuite. Il faut noter que comme il y a peu d’arbres dans le parc, la randonnée peut être un peu exténuante sous le soleil. Il est donc important de ne pas oublier d’apporter de l’eau (nous l’avons appris à nos dépens!).

Publicités

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :