Randonnée art-nature au parc des chutes de Denholm

La fin de semaine dernière, je suis allée faire un peu de randonnée au parc des chutes de Denholm, en Outaouais. En fait, je devais explorer l’endroit en avril dernier lors d’une randonnée de groupe organisée par Women Who Hike, mais finalement, la randonnée avait été annulée à cause des mauvaises conditions météorologiques.

Mais cet endroit dont je n’avais jamais entendu parler avant avait piqué ma curiosité, alors je me suis promis d’aller y faire de la randonnée avant la fin de l’été, et c’est ce que j’ai finalement pu faire. Et je n’ai pas été déçue!

Sculpture serpent
Un serpent dans la forêt

Il y a quatre sentiers au parc des chutes de Denholm et si on les suit tous l’un après l’autre, il est possible d’effectuer une boucle de plus de 5 kilomètres. J’ai commencé par le sentier des arts (0,6 km), enchaîné avec le sentier du marais (3,7 km), puis emprunté le sentier de la falaise (0,4 km) et celui du ruisseau (0,6 km).

Le premier sentier est baptisé sentier des arts comme on y retrouve quelques œuvres créées par des artistes locaux. Il longe les chutes à Fred Thom et monte graduellement vers un premier belvédère qui donne un point de vue sur les collines de l’Outaouais. La montée a été plus exigeante physiquement que je m’y attendais. Le sentier des arts fait peut-être seulement 600 mètres, mais j’avais le souffle court quand je suis arrivée au belvédère!

Parc des chutes de Denholm
Sentier accidenté avec une bonne montée, comme je les aime

Le sentier du marais est le plus long, mais sans doute le plus facile à suivre. Il serpente tranquillement dans la forêt, avec de légères montées et descentes. Son nom vient du fait qu’il passe par un belvédère qui donne une jolie vue sur un marais. Il est aussi bordé de tableaux d’interprétation sur la faune et la flore et d’affiches avec des citations liées à la nature et à la randonnée.

parc des chutes de Denholm
Petit belvédère sous les grands arbres

Le sentier du marais rejoint éventuellement une route de gravier qui descend en douceur vers le stationnement. Mais plutôt que de continuer à suivre la route en gravier, j’ai emprunté le sentier secondaire de la falaise. Comme son nom l’indique, celui-ci suit la base d’une falaise. Le sentier est un peu plus étroit et un peu plus abrupte que les autres, mais comme c’est le genre de sentiers que j’aime, j’étais un peu déçue qu’il ne dure pas plus longtemps.

Parc des chutes de Denholm
Au pied de la falaise

Finalement, j’ai suivi le sentier du ruisseau (qui longe un ruisseau, évidemment). J’ai eu la surprise de voir que celui-ci était aussi bordé d’œuvres d’art. Celles-ci sont vraiment une belle addition au site. Elles rajoutent un petit élément magique à la forêt (ça m’a rappelé les sculptures de fer de Sept-Îles).

Sculpture Parc des chutes de Denholm
Je n’ai pas croisé d’ours, mais j’ai vu un paon

La randonnée se termine là où elle commence, c’est-à-dire aux chutes. Celles-ci doivent sans doute être plus impressionnantes après la fonte des neiges au printemps, mais elles n’en demeurent pas moins jolies.

Le parc des chutes de Denholm est situé à environ une heure au nord d’Ottawa. L’accès est gratuit. Il n’y avait personne sur les sentiers quand j’y suis allée (ce qui est sans doute l’une des raisons pour laquelle j’ai vraiment aimé cette randonnée!).

Chutes de Denholm
Publicités

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :