Ce matin, lorsque je me suis levée, j’avais encore mal aux pieds d’avoir trop marché dans les derniers jours. Mais il faisait beau, encore une fois, et je me suis dit que je pouvais prendre mon temps pour faire les 25 derniers kilomètres du Causeway Coast Way vers Portstewart.

Après un dernier regard vers la Chaussée des Géants, j’ai continué à longer la côte vers l’ouest.

Chaussée des géants
Aurevoir Chaussée des Géants!

Les falaises ont éventuelllement fait place aux dunes de sable et aux plages. Et comme il faisait beau (et chaud) nombreux étaient les promeneurs sur le sentier où j’avais jusqu’à maintenant croisé peu de gens (à part au pont de Carrick-A-Rede et à la Chaussée des Géants).

Portballintrae
Adieu falaise, bonjour plages et villages

Je suis arrivée à Portballintrae, le premier village sur mon itinéraire de la journée. Et là, le commis du dépanneur où je me suis pris un café m’a stressée un peu. Il m’a appris qu’une course de moto avait lieu dans le coin aujourd’hui, ce qui signifierait que beaucoup de routes seraient fermées. Et selon lui, il me serait impossible d’atteindre Portstewart puisque la route serait fermée à partir de 15h.

Moi qui avait envie de prendre mon temps, j’ai décidé de me presser un peu.

Vaches à Dunluce
Quelques rencontres sur la route

J’ai tout de même fait un détour pour visiter les ruines du château de Dunluce. Surtout qu’il s’agissait des plus impressionnantes croisées jusqu’à maintenant. Le château perché sur un promontoire en bord de mer a été le siège du pouvoir des MacQuillans dans le comté d’Antrim à partir de 1500. Il a été habité jusqu’à la fin du 17e siècle puis est lentement tombé en ruines.

Château de Dunluce
Difficile de ne pas être impressionné

Après cet arrêt au château de Dunluce, je suis arrivée à la longue plage de Portrush. Mes jambes élançaient vraiment à ce point-là, et avec la chaleur qu’il faisait j’aurais bien aimé m’écraser sur la plage, mais je voulais absolument traverser Portrush avant la fermeture de la route.

Plage de Portrush
Arrivée à la plage de Portrush

À mesure que j’approchais de la ville portuaire, je pouvais sentir que j’approchais du site de la course. Il y avait beaucoup, beaucoup de gens, les moteurs de motos vrombissaient partout dans la ville et l’air sentait le diesel. J’ai traversé Portrush le plus rapidement possible mais en sortant de la ville, je me suis quand même heurtée à une barrière m’empêchant d’aller plus loin. Non!

Comme je n’avais pas envie d’attendre la fin de la course, et comme je n’avais surtout pas envie d’abandonner, je me suis faufillée entre les barrières afin d’atteindre mon sentier quelques mètres plus loin. Un gentil bénévole m’a laissé passer, de justesse parce que la course a commencé quelques minutes plus tard.

Causeway Coast Way
Difficile accès au sentier en cette journée de course!

Après, il me restait moins d’une dizaine de kilomètres avant d’atteindre Portstewart. Mais le bruit des motos, des commentateurs et de l’hélicoptère de BBC ont comme gâché un peu la sérénité du paysage.

J’ai finalement atteint Portstewart, complètement épuisée. Il me fallait quand même traverser la petite ville pour atteindre le Portstewart Strand, fin officielle du sentier. Ce que j’ai fait.

Portstewart
Enfin à Portstewart!

J’ai un coup de soleil, les pieds, les jambes et le dos en compote, mais j’ai la tête remplie de paysages incroyables et du bruit de la mer. Et je suis surtout très fière de pouvoir dire: mission accomplie!

Plage de Portrush
Dernier regard sur cette côte magnifique!
Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

One comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.