Randonnée le long de la pointe au parc provincial de Murphys Point

J’avais déjà visité le parc provincial de Murphys Point il y a quelques années, lors de ma longue randonnée sur la Rideau Trail. Je m’étais promis de revenir un jour, question d’explorer ses autres sentiers. Et comme le parc vient tout juste d’ouvrir pour la saison hivernale, je me suis dit que c’était la parfaite occasion d’y aller!

J’avais donc préparé mes raquettes en conséquence et j’avais étudié en ligne la carte des sentiers hivernaux, mais je me suis peut-être excitée trop vite finalement. À mon arrivée au parc provincial, j’ai vite réalisé qu’il n’y avait aucune trace de neige au sol…

Parc provincial de Murphys Point
Mes raquettes ne seront pas très utiles…

Le parc provincial de Murphys Point fait partie des quelques parcs provinciaux de l’Ontario qui restent ouverts pendant la saison hivernale. On y retrouve une trentaine de kilomètres de pistes de ski de fond et de sentiers de raquette, maintenus par le Tay Valley Cross Country Ski Club. Les sentiers m’ont semblé bien balisés et on retrouve plusieurs cartes le long du parcours, il ne manquait vraiment que la neige.

Je vous avoue que j’étais un peu déçue, mais comme je n’avais jamais exploré cette section du parc, j’ai décidé de profiter de mon passage pour faire de la randonnée. J’ai tout d’abord suivi la boucle de Hogg Bay (l’un des sentiers hivernaux), qui m’a fait passée par la plage du parc, complètement déserte. La baie était recouverte d’une mince couche de glace, preuve que l’hiver est bien commencé.

Hogg Bay
En attendant la neige

Puis, comme il n’y avait pas de neige et que les conditions de randonnée ne me semblaient pas trop difficiles (malgré le froid), j’ai décidé de suivre le sentier de la Pointe (Point Trail). Le Point Trail est l’un des sentiers permanents du parc, il fait 5,5 kilomètres et se rend jusqu’à la pointe de la péninsule de Murphy.

Comme le parc provincial de Murphys Point fait partie de la biosphère de l’Arche de Frontenac, une région granitique reconnue par l’UNESCO pour son importance pour la biodiversité, les sentiers qu’on y retrouve sont typiques de la région : terrain accidenté, petites crêtes granitiques, montées et descentes abruptes. Le genre de sentier que j’aime!

Sentier de la Pointe
Pas de neige, mais de la glace sur le sentier!

Après un kilomètre, le sentier atteint une petite plage, qui donne sur le lac Big Rideau. Le lac Big Rideau est considéré comme l’un des plus grands lacs de l’Est ontarien et fait partie de la voie de navigation du canal Rideau. Sous la douce lumière de décembre, il était bien tranquille et, comme toujours, magnifique.

Sentier de la pointe le long du Lac Big Rideau
Matin parfait au bord du lac Big Rideau

Le sentier de la Pointe a continué à longer les rives du lac. Ça et là entre les arbres, je pouvais apercevoir son bleu profond. Une affiche au début du sentier indiquait justement que le Point Trail a été aménagé afin de donner un aperçu de la beauté brute d’une randonnée à même le bouclier canadien. Pari réussi, parce que cette randonnée a complètement réussi à me faire oublier le froid glacial et les raquettes que j’avais dû laisser dans ma voiture.

Sentier de la pointe au parc provincial de Murphys Point
Beauté sauvage

Ces 5 kilomètres sur le sentier de la Pointe ont filé rapidement. Après avoir atteint l’extrémité de la péninsule, le sentier s’enfonce à nouveau en forêt afin de compléter une boucle et me ramener sur mes pas. Le sentier est classé de modéré à difficile par le parc, mais il ne m’a pas posé de grandes difficultés, mis à part quelques secteurs glacés.

 Et pour mon plus grand bonheur, je n’ai pas croisé la vedette du parc, le fameux Black Rat Snake, la plus grande espèce de serpent du Canada. Il faisait bien trop froid! Ce n’est que partie remise toutefois. Je sais que je reviendrai au parc provincial de Murphys Point, parce qu’il me reste d’autres sentiers à explorer. À commencer par les sentiers de raquette, le jour où il y aura enfin de la neige!

Parc provincial de Murphys Point
On se retrouvera au printemps, chers amis serpents

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: