Je l’ai écrit dans un texte précédent, je suis venue à Taiwan avec l’intention de faire le plus de randonnées possible. Mais j’avais sous-estimé l’impact de la chaleur et de l’humidité et plusieurs de mes plans de longues randonnées sont tombés à l’eau. Mais en décidant d’opter pour des randonnées plus courtes, j’ai aussi fait de belles découvertes, comme à Maokong ou sur la ligne de Pingxi.

Mais pour moi, il n’était pas question de quitter Taipei sans avoir mis les pieds dans le parc national de Yangmingshan (陽明山). Situé au nord de la ville, ce parc national de 114 km2 est facilement accessible en transport en commun et est reconnu pour ses montagnes, ses sources d’eau chaude et ses nombreux sentiers.

Et moi, je me suis mis en tête de monter au sommet du mont Qixing (七星山, qui signifie le mont des Sept étoiles), la plus haute montagne du parc et la plus haute montagne des environs de Taipei. À 1 120 mètres d’altitude, le mont Qixing est aussi le plus haut volcan inactif de Taiwan.

J’avais lu sur internet qu’il était possible d’accéder aux sentiers du mont Qixing en prenant l’autobus pour le centre des visiteurs de Yangmingshan ou pour le centre des visiteurs de Lengshuikeng. J’ai opté pour cette dernière option, parce que ça m’a semblé la plus simple pour l’aller : métro jusqu’à la station Jiantian, puis autobus S5 jusqu’à Lengshuikeng, le dernier arrêt. Je ne pouvais pas me tromper.

À Lengshuikeng, on retrouve une carte des sentiers devant le centre des visiteurs et un modèle réduit des environs à l’intérieur. Avec tous les signes et panneaux indicateurs, impossible de rater le sentier. Mont Qixing, me voilà!

Mont Qixing
Direction: le sommet!

Le sentier depuis Lengshuikeng est situé sur le flanc sud de la montagne, qui est surtout couvert de longues herbes verdoyantes. Peu d’arbres et donc peu d’ombres, mais la vue n’en demeure pas moins saisissante. Et même si le soleil tapait fort, une légère brise permettait de se rafraichir un peu. Et le paysage… le paysage semblait presque irréel.

Parc national de Yangmingshan
Les collines verdoyantes de Yangmingshan

Le sentier fait à peu près deux kilomètres jusqu’au sommet Est de Qixing. Il est surtout composé d’escaliers. Comme j’y suis allée un samedi par une belle journée ensoleillée, il y avait beaucoup de gens sur la montagne, mais rien pour briser la magie de la montée. En me voyant, moi l’étrangère de l’autre côté de l’océan, beaucoup de randonneurs m’ont envoyé un « Hello! » et « Jiao you! » (Allez!), auquel je répondais par « Ni hao! » et « Xiexie! » (Bonjour et merci). Certains se sont aussi arrêtés pour me faire la conversation, me donnant l’occasion de reprendre mon souffle et de pratiquer les quelques bribes de mandarin que je connaisse.

Puis, le premier sommet est apparu clairement et il m’est resté à peine 200 mètres d’escaliers à monter.

Mont Qixing
Sommet Est de Qixing

La vue au sommet est plutôt incroyable, avec Taipei au sud (dont le très visible Taipei 101), le détroit de Taiwan à l’ouest et l’océan Pacifique à l’est. Et tout autour, les montagnes du parc national de Yangmingshan.

Je n’avais toutefois pas atteint tout à fait mon objectif principal. Le sommet principal de Qixing est 500 mètres plus loin et de l’endroit où j’étais, je pouvais clairement voir le chemin qu’il me restait à parcourir.

Mont Qixing
Presque arrivée

Et j’y suis arrivée. Le soleil tapant et la chaleur intense a rajouté au coefficient de difficulté, mais sinon, il ne s’agit pas d’une randonnée trop difficile ou trop longue. Je pouvais donc rajouter Qixing à la liste des montagnes que j’ai conquises!

Au sommet de Mont Qixing
Objectif réussi!

Il y avait foule au sommet, mais j’ai quand même pris quelques moments pour reposer mes jambes et reprendre mon souffle avant de redescendre.

Pour le chemin du retour, j’ai décidé d’emprunter le sentier Miaopu afin de rejoindre le centre des visiteurs de Yangmingshan. Ce sentier est un peu plus long, mais presque entièrement sous le couvert des arbres.

Mont Qixing
Sentier dans un champ de bambous

Et comme les marches de l’escalier étaient un peu plus abruptes, je me suis félicitée d’avoir effectué la montée par l’autre sentier (quoique la descente a été difficile pour mes genoux…). Cette fois, c’était à mon tour de lancer un « Jiao you! » aux randonneurs épuisés que je croisais sur mon chemin.

J’ai finalement atteint le centre des visiteurs de Yangmingshan à partir duquel j’ai repris un autobus vers Taipei. Pendant les jours qui ont suivi, il m’arrivait par temps clair de voir l’imposante silhouette de Qixing à l’horizon et j’avais un pincement de fierté en me rappelant que j’y étais montée.

Mont Qixing :
Altitude : 1 120m
Ascension : 550m
Sentier (aller-retour): 4-5km
Accès : Centre des visiteurs de Yangmingshan ou Centre des visiteurs de Lengshuikeng

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

2 comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.