À la découverte du parc régional de la Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme

L’hiver est enfin officiellement terminé! Les sentiers ne sont pas dans une condition idéale présentement, mais le printemps est la saison parfaite pour admirer les chutes et les rapides. C’est la raison pour laquelle je suis allée visiter le parc régional de la Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme, où l’on retrouve une chute et des sentiers que je n’avais encore jamais parcourus!

Saint-Jérôme est souvent décrite comme la porte d’entrée des Laurentides et je passe moi-même souvent par la petite ville en route vers les montagnes de la région. Je ne m’y étais encore jamais arrêtée pour y faire de la randonnée, et même si je préfère habituellement les sentiers loin des centres urbains, j’étais quand même curieuse de visiter le parc.

Comme son nom l’indique, le parc régional de la Rivière-du-Nord met en valeur la magnifique rivière du Nord, et propose un circuit historique pour en apprendre plus sur son importance historique. Il offre aussi plusieurs options de sentiers (randonnée pédestre et vélo en été, raquette et ski de fond en hiver). Après avoir payé mon frais d’entrée, j’ai tout d’abord décidé de mettre le cap vers le sentier Le Colvert.

Sentier le Colvert à Saint-Jérôme
En direction de la rivière du Nord

Le sentier Le Colvert fait le tour d’un étang où l’on retrouvait, évidemment, plusieurs canards colverts. Il n’y avait plus de glace sur l’étang, mais il en restait encore une bonne couche sur le sentier, donc j’étais bien contente d’avoir amené mes crampons. Le bruit de l’autoroute, tout près, ôtait un peu du charme de l’endroit, alors j’ai poursuivi mon chemin jusqu’au sentier Marie-Victorin.

Advertisements

Le sentier Marie-Victorin traverse un marais (bien tranquille sous sa couche de glace) et m’a amenée sur les rives de la fameuse rivière du Nord. La rivière, elle, était loin d’être tranquille. Ses eaux, gonflées par la fonte des neiges, s’écoulaient en un torrent bruyant, en route vers la rivière des Outaouais plus au sud…

Rivière du Nord
Rapides sur la rivière du Nord.

Après le sentier Marie-Victorin, j’ai suivi le sentier des Arts, un court sentier qui longe la rivière, et où l’on retrouve des œuvres retraçant l’histoire de l’endroit. La forêt et le bruit des rapides de la rivière m’ont rapidement fait oublier que me trouvais en plein coeur de Saint-Jérôme.

Oeuvres d'art au parc régional de la Rivière-du-Nord

Le sentier des Arts m’a menée à un pont qui enjambe la rivière, qui lui m’a offert mon premier point de vue sur les chutes Wilson, les vedettes du parc.

Ces chutes ont longtemps été un moteur économique important de la région. Pendant 50 ans, elles ont produit de l’électricité. Une pulperie y a aussi été installée à la fin du 19e siècle, première industrie d’envergure à voir le jour à Saint-Jérôme.

Chutes Wilson à Saint-Jérôme
Regard sur les chutes Wilson

Ce qu’il y a de particulièrement intéressant, c’est que plusieurs traces de ce passé industriel subsistent encore aujourd’hui. Il est possible de visiter les ruines de la pulperie, ou encore de voir de près les traces de l’ancien barrage.

Je suis allée voir les chutes de près en suivant le sentier Wilson, puis j’ai retraversé le pont et suivi le sentier de l’Énergie, pour un point de vue de l’autre côté de la rivière. Le sentier de l’Énergie s’enfonce davantage en forêt et offre d’autres signes du passé industriel de l’endroit, dont une vieille cheminée d’équilibre, aujourd’hui bien silencieuse entre les arbres.

Cheminée d'équilibre à Saint-Jérôme
La forêt est remplie de vestiges du passé industriel de Saint-Jérôme

Pour moi qui adore faire de la randonnée tout en en apprenant davantage sur l’histoire d’un endroit, j’ai été particulièrement comblée! Ma randonnée a totalisé environ 4 kilomètres. Le parc régional de la rivière du Nord compte aussi un secteur à Prévost (pas très loin de la réserve naturelle Alfred-Kelly que j’ai visitée l’an dernier) où on retrouve d’autres sentiers. Mais pour moi, ce sera une visite pour une prochaine fois!

Rivière du Nord à Saint-Jérôme
À une prochaine fois, rivière du Nord!

2 comments

  1. Oh la la cette rivière a l’air très puissante en effet. Est-ce que les explications historiques sont accompagnées d’énigmes ludiques pour les plus jeunes par hasard ?

    1. C’est une bonne question! Je ne me souviens plus s’il y avait des énigmes pour les plus jeunes, mais il y avait beaucoup d’explications pour en apprendre plus sur l’endroit!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: