Promenade au Marais de la Rivière aux Cerises à Magog

Je suis de retour d’un court passage par les Cantons-de-l’Est. J’avais prévu faire un peu de randonnée avec mes sœurs, mais comme la fin de semaine s’annonçait pluvieuse, nous avons décidé d’opter pour un sentier facile : le sentier du Pionnier au Marais de la Rivière aux Cerises à Magog.

J’ai déjà visité Magog quelques fois dans le passé et je suis souvent passée devant le marais, mais je n’avais encore jamais parcouru l’un de ses sentiers. Je savais que l’endroit est très populaire – sa longue passerelle de bois et sa vue magnifique sur le mont Orford en font un incontournable de la région.

Pour mes sœurs et moi qui voulions sortir malgré la pluie, le Marais de la Rivière aux Cerises était la randonnée printanière idéale : nous savions qu’il y aurait moins de gens qu’à l’habitude en raison de la météo maussade et nous savions aussi que la passerelle nous permettrait d’éviter la boue, la glace et la neige fondante.

Marais de la rivière aux cerises à Magog
Promenade avec mes soeurs à Magog

Le Marais de la Rivière aux Cerises est un milieu humide important, situé en plein cœur de la ville de Magog. Non seulement abrite-t-il un écosystème complexe et fragile, il agit aussi comme filtre naturel alors que la rivière aux Cerises est un tributaire du magnifique lac Memphrémagog.

Advertisements

L’histoire du marais a été grandement influencée par l’impact humain. Des barrages construits dans les environs ont fait varier grandement le niveau de l’eau le long de la rivière aux Cerises, menant à la création de plusieurs milieux humides. Le niveau de l’eau s’est stabilisé au début du 20e siècle, permettant à une riche biodiversité de se développer dans le marais. Depuis 25 ans, l’Association du Marais-de-la-Rivière-aux-Cerises gère et protège le site.

Marais de la rivière aux cerises
Les écosystèmes sont variés au marais

On retrouve plus de 5 kilomètres de sentiers, accessibles en toutes saisons, qui mettent en valeur les différents habitats du marais. Le plus populaire est sans doute le sentier du Pionnier, qui est composé d’une longue promenade sur pilotis qui permet d’observer de près le marais. On y retrouve aussi une tour d’observation.

Passerelle au marais de la rivière aux Cerises
Beau, malgré la météo maussade

Mars n’est peut-être pas le mois idéal pour observer la faune et la flore (le marais et la rivière sont encore couverts de glace), mais la marche fut tout de même agréable. Le marais est joli, surtout avec le mont Orford en arrière-plan. Nous avons poursuivi notre marche jusqu’à la rive du lac Memphrémagog (lui aussi encore couvert de glace) et nous sommes ensuite revenues tranquillement sur nos pas.

Mont Orford depuis le marais de la rivière aux cerises
À une prochaine fois, Magog!

On retrouve aussi un centre d’interprétation sur place afin d’en apprendre plus sur l’histoire et l’importance du marais. L’été, des visites guidées en kayak sont aussi proposées. Il existe donc de multiples façons de pouvoir profiter de cette petite oasis naturelle, que je suis bien contente d’avoir enfin pu visiter!

2 comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: