Saint-Donat – Le Cap de la Fée et un «détour qui en vaut la peine»

Après notre randonnée jusqu’au sommet de la montagne Noire à Saint-Donat, Mireille et moi avons décidé d’effectuer une autre randonnée, comme nous avions encore de l’énergie et du temps. Il existe un autre sentier accessible à partir du chemin Régimbald, à une dizaine de kilomètres au nord de celui de la montagne Noire : le sentier du Cap de la Fée.

Bien que moins élevé que la montagne Noire, le Cap de la Fée atteint quand même une hauteur de 625 mètres et offre une jolie vue sur le lac Archambault et sur le charmant village de Saint-Donat. En plus, le sentier effectue une boucle, ce qui nous semblait le type de randonnée idéale pour bien conclure la journée.

Sentier du Cap de la Fée
En route vers un autre sommet!

Dès notre arrivée au site, nous avons décidé de suivre le sentier en sens horaire, c’est-à-dire de commencer par la section plus abrupte menant directement au sommet, avant de redescendre par la section plus facile qui suit le ruisseau de la Fée. Comme nous avions déjà randonné plus de 12 kilomètres à la montagne Noire quelques heures plus tôt, nous voulions atteindre le sommet du Cap de la Fée plus rapidement, alors que nous avions encore de l’énergie, avant de redescendre par le parcours plus long.

De plus, notre attention avait été attirée par une portion du sentier baptisée « Détour qui en vaut la peine » sur la carte, alors nous nous sommes dit que nous conclurons notre randonnée par ce fameux détour, qui apparemment en vaudrait la peine.

Détour qui en vaut la peine
« Détour qui en vaut la peine ». Intriguant.

Nous avons donc mis le cap vers le sommet du Cap de la Fée. Le sentier, plutôt large, nous a semblé bien moins difficile que celui de la montagne Noire et celui du mont Ouareau. Un peu moins excitant aussi. La forêt, composée tout d’abord d’érables, puis de conifères à mesure qu’on approche du sommet, est jolie.

Sentier à Saint-Donat
Un autre joli sentier

Les dernier mètres avant d’arriver au sommet sont un peu plus abrupts. Le sentier monte en lacets entre les pins, avant de finalement atteindre la crête rocheuse et le sommet du Cap de la Fée.

L’arrivée au sommet a été un peu décevante… Oui, la vue est bien jolie mais il était plutôt difficile d’en profiter car un petit groupe s’y était déjà assemblé. Et comme ces randonneurs semblaient bien installés avec repas et breuvages, nous nous sommes dit qu’il valait mieux poursuivre sur notre chemin plutôt que d’attendre que le sommet soit moins occupé. Les sentiers des environs de Saint-Donat sont définitivement populaires!

Sommet du Cap de la Fée
Les joies de faire de la randonnée par un beau samedi d’été

Nous sommes donc redescendues, cette fois en empruntant le sentier plus facile qui passe par le refuge Grand-Duc et le lac Coutu. Cette portion du sentier était un peu plus escarpée, un peu plus boueuse, mais vraiment plus jolie que la section précédente. Nous sommes passées près du lac Coutu et près du refuge (les refuges de Saint-Donat sont définitivement superbes!), avant d’arrive à une petite passerelle en bois qui traverse le ruisseau de la Fée.

Sentier Cap de la Fée
Une très jolie section du sentier du Cap de la Fée

La randonnée s’est poursuivi le long du ruisseau, avec le bruit des cascades en accompagnement. Quand nous avons finalement atteint la petite chute (un autre endroit plutôt photogénique du sentier), nous avons alors eu le choix : continuer à suivre le sentier en direction du stationnement ou emprunter le « Détour qui en vaut la peine ».

Évidemment que nous avons emprunté le détour.

Je ne suis pas encore certaine pourquoi ce sentier est affublé d’un tel nom. Ce « détour » n’est ni particulièrement difficile, ni particulièrement extraordinaire.

Mais il faut avouer que c’est la seule portion du sentier où nous n’avons croisé aucun autre randonneur. Et je dois avouer que sous la lumière déclinante du jour, le sentier serpentant entre les gros rochers et les vieux arbres et leurs racines exposées avait un petit je-ne-sais-quoi. Je ne peux pas expliquer pourquoi ce détour en valait la peine, mais il en valait la peine.

Détour qui en vaut la peine
Le fameux détour

Avec le mont Ouareau, la montagne Noire et le cap de la Fée, la région de Saint-Donat nous a définitivement bien gâtées!

Cap de la Fée :
Altitude : 625m
Dénivelé : 270m
Sentier (boucle) : 6-8km
Accès : Stationnement sur le chemin Régimbald

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: