Cornwall – Randonnée à l’aire de conservation Gray’s Creek

Après avoir visité le marais Cooper et le parc Charlottenburgh dans le sud-est ontarien, il me restait une aire de conservation à explorer dans le coin : celle de Gray’s Creek à Cornwall. Bien que j’aime croire que je connais assez bien Cornwall (j’y ai travaillé un été il y a de ça quelques années), je n’avais encore jamais visité l’aire de conservation Gray’s Creek.

Et je l’avoue, je n’avais pas de grandes attentes. J’aime moins les sentiers à proximité des centres urbains, parce qu’ils sont souvent plus achalandés et moins « sauvages ». Et comme on trouve aussi à l’aire de conservation Gray’s Creek un parc avec structures de jeu, des terrains de soccer et une marina, je me suis dit que j’aurai plus l’impression d’y faire une balade dans un grand parc urbain qu’une véritable randonnée.

Finalement, ma randonnée à l’aire de conservation Gray’s Creek a été beaucoup plus agréable que je m’y attendais. Premièrement, j’étais seule sur les sentiers, ce qui m’a étonnée (il faut dire que j’y étais un jour de semaine, mais quand même). Ensuite, l’aire de conservation permet de s’évader dans un paysage parfaitement bucolique.

Aire de conservation Gray's Creek
Balade en forêt à Cornwall

On y retrouve trois sentiers, totalisant un peu plus de six kilomètres. Je les ai suivis tous les trois, ce qui m’a permis de faire une longue boucle dans la forêt. J’ai tout d’abord longé le ruisseau Gray’s, celui qui donne son nom à l’endroit. Le ruisseau est plutôt placide et pas très photogénique, mais j’y ai vu quelques canards et même un martin-pêcheur.

Gray's Creek Conservation Area
Le ruisseau Gray’s

Puis le sentier a quitté le ruisseau. Il a longé un terrain de golf, avant de s’enfoncer à nouveau en forêt. J’ai longé les terrains de soccer, croisé une piste cyclable, me suis rendue jusqu’à la marina, avant de revenir vers le stationnement.

La forêt de l’endroit est surtout composée de feuillus (un mélange d’érables et de frênes). Le paysage varie peu le long du sentier (mis à part quelques points de vue sur le ruisseau, la randonnée se déroule sous le couvert des arbres), mais la forêt est tellement jolie qu’il est difficile de se plaindre.

Aire de conservation Gray's Creek
Beau!

Les sentiers sont bien entretenus et larges. Des trottoirs en bois couvrent les portions boueuses. La signalisation est plus rare, alors je suggère de bien étudier la carte à l’entrée du sentier pour décider des sentiers que vous souhaitez emprunter. L’endroit est accessible l’hiver, et il est même possible d’y réserver des raquettes.

Et comme je le disais plus tôt, on trouve une marina sur le site, donnant accès au fleuve Saint-Laurent. L’aire de conservation est aussi reliée à la ville de Cornwall via une piste cyclable.

Marina de Gray's Creek
Une marina remplie pour l’été

Et mine de rien, l’aire de conservation Gray’s Creek était la vingtième aire de conservation ontarienne que je visitais (la 14e cette année!). Et plus j’en visite, plus ça me donne envie d’en visiter d’autres!

Randonnée à Cornwall
Moment parfait
Publicités

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :