Profiter des joies de l’hiver à Summerstown

Après avoir passé une partie de janvier et de février sur la route au Texas et en Californie pour le travail, j’ai eu droit à quelques semaines à la maison avant de reprendre la route. J’en ai profité pour renouer avec l’hiver et aller faire de la raquette sur des sentiers à Summerstown.

Raquettes à Summerstown
Première sortie en raquette de l’année!

Summerstown est une petite municipalité située à l’est de Cornwall dans l’Est ontarien. La forêt qu’on y trouve a été aménagée avec plusieurs kilomètres de sentier pour faire du ski de fond, de la raquette et du fat bike (les sentiers sont aussi accessibles pour faire de la randonnée pédestre l’été).

Je n’avais jamais entendu parler des sentiers de Summerstown avant de découvrir cet endroit un peu par hasard en faisant de la recherche sur internet. Je ne m’attendais donc pas à grand-chose (j’aime croire que je connais bien tous les meilleurs endroits où faire de la randonnée près de chez-moi), mais j’ai finalement été plutôt surprise. La forêt est jolie, les sentiers sont bien aménagés et l’endroit est bien plus grand que ce à quoi je m’attendais.

Sentier à Summerstown
Une jolie balade en forêt

La forêt de Summerstown est utilisée depuis les années 70 à des fins récréatives, mais c’est vraiment au cours des 15 dernières années qu’elle a été prise en charge par un organisme (Friends of the Summerstown Trails) qui s’occupe d’entretenir les sentiers et d’en faire la promotion. L’organisme a même un service de location de skis, de raquettes et de fat bike et offre des cours d’introduction au ski de fond.

Summerstown
Couleurs d’hiver

En tout, la forêt compte 20 kilomètres de sentier pour ski de fond et 12,5 kilomètres de sentier pour raquette et fat bike. Les sentiers passent principalement par un secteur forestier et par quelques marécages. On y trouve des tableaux d’interprétation sur la faune et la flore de la forêt, plusieurs cartes sur le parcours (ce qui est plutôt utile puisque le secteur est plutôt vaste et il y a plusieurs options de sentier) et même un abri.

Abri à Summerstown
Petit endroit pour prendre une pause

Quand j’y suis allée, j’ai suivi une boucle composée des sentiers 10, 14 et 15, ce qui m’a fait parcourir près de quatre kilomètres. J’aurais aimé parcourir davantage de sentier, mais c’était la première fois que je faisais de la raquette cet hiver et les quelques montées et descentes sur le sentier ont mis mes mollets à l’épreuve. Mais ce fut assez pour me donner la piqure. J’ai bien envie de revenir pour m’enfoncer davantage en forêt et parcourir les sentiers que je n’ai pas eu le temps d’explorer.

Sentier de Summerstown
Sourire d’une fille contente de retrouver l’hiver et la neige

Et puis j’avoue que je trouve plutôt ironique de renouer avec l’hiver dans un endroit baptisé « Summerstown ». Ça me donne le goût de revenir à l’été, et voir si l’endroit est aussi joli lors de la belle saison!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: