Comme j’ai grandi dans l’Est ontarien, j’aime bien croire que je connais la région comme le fond de ma poche. Je suis donc toujours étonnée lorsque j’entends parler d’un endroit dont je ne soupçonnais pas l’existence. Ce fut le cas lorsque j’ai entendu parler des collines de Carp pour la première fois la semaine dernière, collines qu’il est possible d’explorer via un sentier de randonnée pédestre.

Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité. Bien que je sois déjà allée à Carp auparavant (c’est là que se situe le très intéressant Diefenbunker), j’ignorais l’existence des collines de Carp, et surtout le fait qu’il s’agissait d’un endroit d’intérêt géologique et naturel significatif.

CarpHills2
Sur le sentier Crazy Horse

Situées entre Carp et Kanata, les collines de Carp sont composées de formations rocheuses qui font partie du Bouclier canadien et sont l’un des meilleurs exemples de formations du genre dans la région d’Ottawa. Cette géologie particulière a un impact sur la nature. Le sol, plus mince et plus acide, fait en sorte que seuls certains types d’arbres et de plantes peuvent pousser à cet endroit.

On retrouve aussi dans les collines de Carp plusieurs étangs, fens et marécages. Le gouvernement provincial a d’ailleurs décrété les collines comme étant une zone de terres humides d’importance provinciale.

CarpHills3
En direction de l’étang des castors

Dans les dernières années, certains groupes de conservation se sont mis à craindre l’impact de l’étalement urbain sur les collines. Il faut dire que plusieurs développements résidentiels ont vu le jour dans les environs (Carp et Kanata étant en banlieue d’Ottawa), augmentant donc l’accès aux collines. Afin d’assurer une meilleure protection, la ville d’Ottawa a acheté quelques parcelles de terrain qu’un organisme (Friends of the Carp Hills) essaie de mettre en valeur tout en favorisant la conservation de la nature. Le sentier Crazy Horse fait partie de leurs initiatives.

Long d’un peu plus de 6 kilomètres, le sentier passe par les terres publiques des collines et permet d’en apprécier les diverses caractéristiques. Il passe par quelques escarpements rocheux et marécages avant de faire une boucle autour d’un étang de castors. Je suis certaine que le sentier est plus intéressant l’été, lorsque les marécages et les étangs ne sont pas couverts de glace, mais j’ai tout de même apprécié cette jolie balade hivernale pas trop compliquée.

CarpHills4
Pause sur les rives de l’étang gelé

Et pourquoi le sentier est-il baptisé Crazy Horse? La raison est tellement banale que ça en est presque décevant. Le point d’accès au sentier est situé près de l’emplacement d’une ancienne taverne qui s’appelait Crazy Horse Tavern. La taverne n’existe plus, mais le sentier en a conservé le nom.

Le point de départ du sentier Crazy Horse est situé à l’intersection des chemins March et Huntmar. À cet endroit, l’accotement est assez large pour permettre de s’y stationner et une pancarte marque le début de sentier. Des balises orange indiquent ensuite la voie à suivre.

CarpHills7
Belle journée pour une balade en forêt!
Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Leave a Reply