Lorsqu’on pense à l’Islande, on imagine ces paysages magnifiques où se côtoient volcans et glaciers, chevaux et moutons, geysers et champs de lave. On rêve de prendre la route et de la suivre tout autour de l’île, afin de faire le plein de paysages tous plus spectaculaires les uns que les autres.

Malheureusement, je ne faisais qu’une courte escale de quelques jours en Islande, donc je savais que mes rêves de ce road trip ultime ne se réaliseraient pas cette fois-ci. Mais pour me donner un avant-goût de ce que l’Islande a à offrir, j’ai profité d’une excursion pour découvrir le Cercle d’or islandais.

Le Cercle d’or (Golden Circle) est un circuit touristique populaire couvrant près de 300 kilomètres depuis Reykjavik et permettant de découvrir quelques-unes des attractions les plus populaires d’Islande. C’est la chute Gullfoss (« chutes dorées » en Islandais) qui lui donne son nom et c’est sûrement l’une des meilleures façons de voir les magnifiques paysages islandais lorsqu’on dispose de peu de temps.

Excursion dans le Cercle d'Or

On peut découvrir le Cercle d’or en louant une voiture depuis Reykjavik, ou encore en faisant une excursion avec un opérateur touristique. J’ai opté pour cette dernière option. Bien qu’avoir sa propre voiture permette de prendre son temps et de visiter les lieux à sa guise, une visite guidée est aussi une bonne façon d’en apprendre davantage sur les lieux que l’on visite. Mon excursion a duré près de neuf heures et je vous jure que mon guide a parlé pendant tout ce temps. Ça peut être blasant pour certains, mais moi j’adoooore être gavée d’informations!

Si vous faites une excursion dans le Cercle d’or, en voici les principales attractions.

Le parc national de Þingvellir

Le parc national de Þingvellir est souvent le premier arrêt du Cercle d’or. Il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de son importance pour l’histoire de l’Islande. La route pour se rendre au parc national permet aussi de voir le magnifique lac Þingvallavatn, le plus grand lac naturel d’Islande.

Le parc national de Þingvellir

La chute Gullfoss

La chute Gullfoss est un autre incontournable lorsqu’on visite l’Islande. D’une hauteur de 32 mètres, la chute descend sur deux paliers avant que la rivière poursuive sa course dans une gorge profonde. L’eau de la rivière Hvítá provient du deuxième plus grand glacier d’Islande et les sédiments qu’elle transporte donne à la chute une couleur dorée, d’où elle tire son nom.

Gullfoss est l’une des chutes d’eau les plus puissantes d’Europe. On a envisagé au début du 20e siècle d’exploiter la force hydraulique de la chute pour créer de l’électricité, mais la légende raconte que la fille du propriétaire de Gullfoss a menacé de se jeter dans les eaux si ce projet était mis à exécution. La chute a éventuellement été achetée par l’état et elle est aujourd’hui protégée.

Des sentiers permettent de voir la chute de haut ou encore d’observer de près l’endroit où les flots de la rivière entreprennent leur descente.

La chute Gullfoss
La chute Gullfoss

Les geysers de Haukadalur

Près d’un tiers du pays est en zone volcanique active et le secteur de Haukadalur permet de s’en rendre compte! Situé à 10 kilomètres au nord de Gullfoss, Haukadalur est une zone d’activités géothermiques, où l’on peut observer des geysers et de multiples flaques d’eau bouillonnante. C’est sur ce site que l’on peut voir Geysir, un geyser qui a donné son nom à tous les autres. L’activité de Geysir est plus tranquille (même si, paraît-il, son jet d’eau peut atteindre une hauteur dépassant les 100 mètres), mais on retrouve aussi sur le site Strokkur, un geyser qui lui explose à toutes les 10 minutes. Des cordages de sécurité permettent d’éviter de poser les pieds dans un trou d’eau bouillante. Pour ceux qui, comme moi, n’avaient jamais visité un champ d’activités géothermiques, ce paysage donne presque l’impression d’être sur une autre planète…

Les geysers de Haukadalur
Eau en ébulition

Skálholt

Skálholt a pendant longtemps été l’un des endroits les plus importants d’Islande. Il s’agissait de son centre politique, culturel et religieux et, pendant une certaine époque, la plus grande ville du pays. La première école d’Islande y a été fondée en 1056. C’est aussi là où siégeait l’Église d’Islande et où on retrouve la cathédrale du pays. La présente église a été construite dans les années 50. Pendant notre arrêt sur place, nous avons pu visiter la cathédrale de même qu’une réplique de la première école.

Bien que Skálholt ait perdu sa splendeur d’autrefois, l’endroit est très couru pendant l’été puisqu’on y tient des festivals et événements culturels.

Skálholt
Le cimetière de Skálholt

Les excursions du Cercle d’or s’arrêtent aussi parfois dans des stations d’énergie géothermique (ce fut mon cas) ou dans les serres des environs où sont produits une bonne partie des fruits et légumes d’Islande.

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

2 comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.