Quelque part entre Montréal et Ottawa, perdu au milieu de champs agricoles, se trouve un site un peu inusité : les ruines d’une cathédrale. Les ruines de l’église catholique de St. Raphael sont si impressionnantes, qu’elles donnent presque l’impression d’être en Europe, pas à quelques kilomètres au nord-est de Cornwall, en Ontario.

Les ruines de la cathédrale St. Raphael

Mais pourquoi avoir construit une cathédrale au milieu de nulle part? C’est qu’à la fin du 18e siècle, après la guerre de l’indépendance américaine, ceux qui s’étaient battus pour l’Angleterre ont obtenu des terres en échange de leur loyauté. Les terres de ce comté de l’Est ontarien (aujourd’hui municipalité de South Glengarry) ont été remises à un régiment principalement composé de soldats catholiques écossais. Dans les années suivantes, d’autres Écossais des Highlands les y ont rejoints, construisant des fermes et établissant les bases d’une paroisse catholique, baptisée St. Raphael. La paroisse deviendra le centre administratif de l’église catholique pour le Haut-Canada.

Les ruines de la cathédrale St. Raphael

En 1815, le père Alexander Macdonnell ordonne la construction d’une grande église au haut d’une colline, au milieu des terres agricoles de ses paroissiens. L’église, construite en pierre, est terminée en 1821. Il s’agissait à ce moment de la plus grande église de tout le Haut-Canada. Elle pouvait accueillir plus de 1000 paroissiens sous son toit. Lorsque le père Macdonnell est nommé évêque, l’église devient alors une cathédrale.

En 1970, plus d’un siècle et demi plus tard, l’église est la proie des flammes. Le toit s’effondre, l’intérieur est détruit, mais les murs restent miraculeusement intacts. Plutôt que de détruire les ruines ou de reconstruire l’église, les paroissiens décident de laisser les murs tels quels. Un organisme est créé afin de préserver le site, pour que la magnificence de ce qu’était la cathédrale St. Raphael puisse encore être appréciée par les visiteurs aujourd’hui…

Les ruines de la cathédrale St. Raphael

AJOUT – le site a servi au tournage de ce vidéoclip de Coeur de Pirate.

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.