L’ascension du mont Scarface à Saranac Lake

Si vous avez lu mes derniers textes, vous savez que j’ai tenté de compléter le défi 6er de Saranac Lake lors d’un récent séjour dans les Adirondacks. Malheureusement, j’ai manqué d’énergie et de temps et je n’ai pas pu faire la dernière randonnée du défi : celle menant au sommet du mont Scarface à Saranac Lake.

Mais je suis un peu têtue et je tenais vraiment à finir le défi avant l’hiver. Je suis donc revenue à Saranac Lake, dix jours après ma randonnée au mont Baker, avec le but d’atteindre mon sixième et dernière sommet du défi. Et la semaine de repos m’avait fait du bien. J’étais reposée, pleine d’énergie et prête à conquérir une autre montagne!

Le sentier menant au mont Scarface est accessible depuis le chemin Ray Brook, au sud-est de Saranac Lake. J’y ai stationné ma voiture, j’ai signé le registre du sentier et je me suis lancée dans la jolie forêt, en route vers le sommet.

Sur le sentier vers le mont Scarface
De retour dans les Adirondacks!

La première chose qui m’a frappée c’est à quel point la forêt m’a semblé différente que celle des autres sentiers du défi. Jusqu’à maintenant, j’ai surtout traversé des forêts mixtes, rendues magnifiques avec les couleurs d’automne. Mais ici, ma randonnée a commencé dans une forêt de grands pins. Plutôt que d’être couvert d’un tapis de feuilles mortes, le sentier était couvert d’un tapis d’aiguilles de pins.

Sentier au mont Scarface
Moins de couleurs d’automne, mais tout aussi joli

La deuxième chose qui m’a surprise c’est à quel point ce sentier était joli. Il faut dire que je n’avais pas de grandes attentes. Le mont Scarface est le moins populaire du défi 6er. J’avais lu qu’il n’offrait pas de points de vue à son sommet, et qu’il était mal balisé. Mais c’est peut-être parce que je n’avais pas de grandes attentes que j’ai été agréablement surprise (et en plus, je n’ai pas trouvé qu’il était si mal balisé que ça).

Advertisements

Après un premier kilomètre, le sentier m’a fait traverser le ruisseau Ray Brook (celui-là même que j’avais suivi lors de ma randonnée aux monts Haystack et McKenzie) sur un joli petit pont rustique, offrant un beau point de vue sur un milieu humide. Tout près de ce pont, on retrouve un banc dédié à la mémoire de Paul McKay, un soldat australien qui est décédé sur la montagne en 2014. Un rappel que malgré toute sa beauté, la nature peut aussi être brutale.

Pont sur le ruisseau Ray Brook
Une belle surprise sur le sentier

Le sentier a continué à serpenter à travers la forêt de pins, puis a suivi un petit ruisseau dans une forêt mixte. Encore une fois, j’ai été frappée par la beauté tranquille de l’endroit. Les couleurs d’automne n’étaient plus à leur apogée, mais elles n’étaient pas complètement toutes parties.

Sentier vers mont Scarface
La forêt est si photogénique!

C’est après que la montée a commencé à se faire un peu plus soutenue. Cette montée était rendue un peu plus difficile par toutes les feuilles tombées qui couvraient les rochers et les flaques d’eau, mais je pouvais tout de même avancer à un bon rythme. Je pouvais voir entre les arbres le sommet de la montagne, donc je savais que j’allais dans la bonne direction.

Il y a une section où la montée se fait à même la surface rocheuse de la montagne, et cette section est un peu plus abrupte et technique. Mais rien de trop compliqué comparativement au mont McKenzie. Et après un peu d’efforts, je suis arrivée à une corniche rocheuse offrant une magnifique vue sur les environs.

Point de vue au mont Scarface
Parfait endroit pour prendre une pause

J’ai bien profité du paysage car c’est l’un des seuls points de vue du haut de la montagne. Et la randonnée était pourtant loin d’être terminée. J’ai continué à suivre le sentier, serpentant sous les épinettes de la crête rocheuse du sommet. Cette section était tout de même assez facile à suivre, et la forêt était bien paisible. Il continuait à y avoir de légères montées, mais rien de très difficile.

À 941 mètres d’altitude, le sommet est un peu décevant, parce qu’il est indiqué par un simple petit cercle de plastique au milieu de la forêt du sommet. Avec un nom comme Scarface, je m’attendais à quelque chose de plus… spectaculaire? Mais qu’importe, j’avais atteint mon sixième et dernier sommet du défi!

Sommet du mont Scarface
Mon dernier sommer 6er!

Je suis revenue par le même sentier, en profitant pleinement de chaque pas (et du fait que je n’avais pas mal aux jambes cette fois-ci!). Le sommet du mont Scarface était peut-être moins spectaculaire que celui des autres montagnes du défi, mais cette montagne m’a rappelé à quel point il est aussi important d’apprécier la randonnée en elle-même!

En tout, ma randonnée a totalisé 13 kilomètres, avec un dénivelé positif de 503 mètres. Et je peux maintenant officiellement dire que je suis une 6er!

PS – Si vous aimez les défis comme moi, sachez que le mont Scarface fait aussi partie du défi ADK 6 Pack. Ce défi consiste à randonner vers six sommets des Adirondacks et à ensuite visiter la micro-brasserie voisine (dans ce cas-ci, la Ray Brook Brewhouse). Je ne suis pas une grande amatrice de bières, alors je laisse ce défi à d’autres!

1 comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: