Promenade hivernale sur le Sentier 50 de la Ceinture de verdure d’Ottawa

Saviez-vous qu’Ottawa est entourée d’un réseau d’aires naturelles protégées appelé la Ceinture de verdure? Cette Ceinture de verdure (Greenbelt en anglais) compte certains des endroits les plus agréables pour faire de la randonnée à Ottawa. En hiver, elle offre aussi plein d’options pour faire du ski de fond et de la raquette.

La Ceinture de verdure compte des kilomètres de sentiers et il y en a beaucoup que je n’ai pas encore parcourus. C’était le cas du Sentier 50, un sentier qu’on retrouve dans le secteur de Mer Bleue, à l’est d’Ottawa. Je me suis stationnée au terrain de stationnement P20 sur le chemin Andersen et je me suis lancée sur le sentier, sans trop savoir à quoi m’attendre.

Cabane à oiseaux dans la Ceinture de verdure
Un sentier coloré!

La tourbière de la Mer Bleue est l’un des endroits les plus populaires dans la Ceinture de verdure. Cette tourbière est l’une des plus grosses du sud de l’Ontario et compte une végétation boréale, plus typique du nord de la province que de la région. J’ai déjà parcouru plusieurs fois la longue passerelle de plus d’un kilomètre qui effectue une boucle sur la tourbière, mais je n’avais jamais encore parcouru les autres sentiers du secteur.

Le Sentier 50 serpente surtout en forêt et est donc très différent de la passerelle de Mer Bleue. Sans être hautement palpitant, il permet de faire une jolie promenade en forêt. J’avais amené mes raquettes avec moi, mais le couvert de neige était assez tapé donc je n’en ai pas eu besoin.

Sentier 50 dans la Ceinture de verdure
Balade tranquille en forêt

Le Sentier 50 mène éventuellement au sentier des Ronces, une courte boucle de 1 kilomètre qui donne un aperçu de la végétation boréale typique dans les environs de la tourbière. La forêt m’y semblait curieusement un peu différente que celle dans laquelle j’avais randonné jusqu’à maintenant. Je n’y ai pas vu de ronces, mais le sentier était très mignon (et très tranquille) en cette froide matinée de janvier.

Sentier des Ronces
Matin frisquet sur le sentier des Ronces

Après ce court détour sur le sentier des Ronces, j’ai repris ma randonnée sur le Sentier 50. J’ai traversé une autre aire de stationnement (P23), puis le chemin Dolman Ridge, et je suis passée à travers une rangé d’arbrisseaux où plusieurs mésanges curieuses m’ont regardé passer.

Après une descente plutôt abrupte (et glacée), le Sentier 50 se met à suivre une section marécageuse. Ce fut ma section préférée. Le sentier à cet endroit est plus étroit et un peu plus sauvage. Un rappel à quel point le paysage peut varier dans le secteur de la Mer Bleue.

Sentier 50 dans la Ceinture de verdure
En ligne droite dans le marécage

Puis j’ai retraversé le chemin Andersen. Avant de regagner l’aire de stationnement, j’ai fait un autre détour, cette fois pour passer sur le court sentier Moe-Anderson. Ce sentier (aussi appelé sentier des Arbres à noix) passe par une chênaie, qui a été plantée pour étudier la croissance des chênes. Des tableaux d’interprétation le long du sentier permettent d’en apprendre plus sur cet arbre.

Advertisements

Puis j’ai regagné le Sentier 50, et il ne me restait alors plus qu’un kilomètre à faire. Un kilomètre sous de grands pins, où on retrouvait ça et là quelques jolies passerelles.

Sentier 50 dans la Ceinture de verdure
Un rappel qu’il est toujours possible de s’évader en pleine nature à Ottawa

En tout, ma randonnée a totalisé plus de 6 kilomètres. Sans être très difficile, le Sentier 50 est définitivement une bonne option pour une longue promenade dans la Ceinture de verdure d’Ottawa. En plus, ce sentier est un peu moins populaire que la passerelle de Mer Bleue, alors vous pouvez y trouver un peu plus de tranquillité (et peut-être que vous pourriez y nourrir une mésange ou deux!).

1 comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: