Randonnée au parc provincial Awenda

Je reviens d’un séjour dans la région de Midland en Ontario, au sud de la baie Georgienne. Comme notre chalet était situé tout près du parc provincial Awenda, j’en ai profité pour aller l’explorer et parcourir quelques-uns de ses sentiers!

En fait, c’est un peu devenu une tradition pour ma belle-sœur Mireille et moi. À chaque année, nous essayons de trouver un parc provincial près de l’endroit où nous passons nos vacances et de l’explorer le plus possible. L’an passé, nous avons parcouru quelques sentiers du parc provincial Mashkinonje dans le Nipissing Ouest; cette année, c’est au tour d’un autre parc au nom d’origine autochtone, le parc provincial Awenda.

Parc provincial Awenda
À la découverte d’Awenda

Awenda signifie « la parole d’un homme le lie » dans le langage des Hurons-Ouendats. Ce nom a été donné au parc provincial pour rendre hommage aux Hurons-Ouendats qui ont vécu dans la région pendant des centaines d’années. Des recherches archéologiques dans le parc ont même révélé des traces de présence humaine datant de plus de 10 000 ans.

En plus de son important héritage culturel, Awenda comprend aussi l’une des plus grandes forêts anciennes de feuillus de l’Ontario et quelques plages donnant sur la baie Georgienne. On y trouve aussi plus d’une trentaine de kilomètres de sentiers, dont quelques-uns que j’ai parcourus! (cliquez ici pour consulter la carte des sentiers)

Sentier Beaver Pond

Lors de notre première visite au parc provincial Awenda, Mireille et moi étions accompagnées de mes neveux et de ma nièce. Avec trois enfants âgés de moins de cinq ans, nous avons opté de parcourir les sentiers les plus faciles du parc. Le sentier Beaver Pond fait seulement 1 kilomètre et est considéré comme étant accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le sentier suit majoritairement une longue passerelle construite sous les grands arbres du parc. Il passe par un environnement qui a été façonné par l’activité des castors (d’où son nom). Il comprend quelques panneaux d’interprétation. Rien de très difficile, mais les enfants ont bien aimé!

Sentier Beaver Pond
Leia sous les grands arbres du parc provinicial Awenda

Sentier Beach

Le sentier Beach fait 4 kilomètres aller-retour et comme son nom l’indique, il permet d’accéder aux plages du parc provincial. Le sentier et les plages étaient plutôt achalandés par cette belle journée d’été. Nous avions comme objectif de parcourir le sentier et de trouver un coin tranquille sur l’une des plages pour prendre une collation. Trouver un coin tranquille aura finalement été plus difficile que parcourir le sentier.

Le sentier est large et plat et l’eau de la baie Georgienne est claire et douce. Facile donc de comprendre pourquoi il s’agit du secteur le plus populaire du parc.

Baie Georgienne au parc provincial Awenda
Venir pour y faire de la randonnée, rester pour s’y baigner

Sentier Nipissing

Mireille et moi sommes revenues le lendemain pour continuer à explorer parc, cette fois seulement accompagnées par mon neveu d’un an, qui dormait sagement sur le dos de sa maman. Nous avions comme plan de parcourir le plus long sentier du parc, le sentier Bluff, mais pour accéder à celui-ci, nous devions passer par le sentier Nipissing, qui relie le sentier Bluff à l’aire de stationnement.

Le sentier Nipissing ne fait que 500 mètres mais il comprend un escalier de 155 marches. Le sentier Nipissing mais en vedette l’une des caractéristiques géologiques principales du parc, une plage surélevée créée il y a 5 500 ans par le lac glaciaire Nipissing. L’escalier permet de monter jusqu’au haut du promontoire sur 32 mètres.

La carte indiquait l’emplacement d’un belvédère sur le sentier, mais la vue depuis celui-ci était masquée par les arbres.

Sentier Nipissing
On monte!

Sentier Bluff

À 13 kilomètres, le sentier Bluff est le plus long sentier du parc. Comme son nom l’indique, il est principalement situé sur le promontoire (Bluff) et fait une grande boucle à travers le parc. Depuis le sentier Nipissing, nous avons décidé de le suivre dans le sens horaire.

Le sentier était plutôt plat et pas très difficile à suivre. Au début, il suivait principalement la crête du promontoire. Il était possible d’apercevoir un peu entre les arbres les eaux bleues de la baie Georgienne. Il paraît que la vue est sublime à l’automne ou au printemps, lorsque les arbres sont dégarnis.

Parc provincial Awenda
Entre le vert des arbres, le bleu clair de la baie, au loin

Après près de 3 kilomètres, nous sommes arrivées à la jonction avec le sentier Wendat. Ce sentier de 5 kilomètres fait le tour du lac Kettle. Nous l’avons emprunté sur quelques mètres, afin de nous rendre jusqu’au belvédère offrant une vue sur le lac. Difficile de croire qu’il n’y avait personne d’autres que nous sur les rives de ce lac magnifique! Il faut croire qu’il est difficile de faire compétition aux jolies plages de la baie Georgienne tout près…

Lac Kettle au parc provincial Awenda
Lac tranquille

Le sentier Wendat nous faisais de l’œil, mais nous sommes revenues sur nos pas pour regagner le sentier Bluff. Bébé Toma venait de se réveiller alors nous nous sommes dit qu’il valait mieux terminer de suivre le sentier Bluff et remettre à une prochaine fois le tour du lac Kettle.

Le sentier Bluff a continué à serpenter sous les grands arbres feuillus du parc. Il nous a fait traverser le chemin d’accès du parc, puis nous avons croisé une intersection avec un autre sentier (le sentier Robitaille Homestead, un autre sentier qu’il faudra remettre à une autre fois). À mesure que nous approchions des terrains de camping, nous avons croisé un peu plus de randonneurs sur le sentier.

En passant près des terrains de camping, nous nous sommes un peu égarées. Nous avons perdu la trace du sentier et il nous a fallu revenir sur nos pas quelques fois avant de réaliser que nous avions raté une balise. Bébé Toma commençait à s’impatienter un peu, alors nous avons accéléré le pas afin de regagner la voiture le plus rapidement possible.

Sentier Bluff
Le sentier Bluff passe par une ancienne forêt d’arbres feuillus

Quand nous avons aperçu à nouveau la baie Georgienne entre les arbres, nous avions su que nous avions presque regagné notre point de départ. Un dernier petit effort, et nous avons retrouvé le sentier Nipissing. Il suffisait alors de redescendre l’escalier et nous avions complété notre randonnée pour la journée.

Sans être hautement palpitante, la randonnée sur le sentier Bluff a tout de même été agréable. Elle offre une belle et longue balade en forêt, qui permet pleinement d’apprécier la beauté tranquille du parc provincial Awenda.

Pour une liste des autres parcs provinciaux ontariens que j’ai visités, consultez ma page Parcs nationaux, provinciaux et d’état.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: