Dublin est un bien jolie ville, mais après une pleine journée à explorer les principaux sites touristiques de la ville (où il y avait beaucoup, beaucoup de monde), je me suis mise à regretter les paysages tranquilles de la Causeway Coast Way. Heureusement, il est facile de s’échapper de Dublin pour quelques heures et j’ai décidé de prendre le DART pour aller passer quelques heures à Howth, en bord de mer.

Howth est un ancien village de pêcheur qui fait aujourd’hui partie de la grande banlieue de Dublin. Il est situé sur une péninsule au nord de la baie de Dublin et est une destination favorite des citadins. Howth n’est situé qu’à une quinzaine de minute en train du centre-ville de Dublin, mais en sortant de la gare on se sent à des années-lumière de la ville.

Howth
Loin de la ville

Et la raison pour laquelle je tenais particulièrement à venir à Howth c’est parce qu’on y trouve un joli sentier suivant les falaises en bord de mer. Donc dès que je suis sortie de la gare, j’ai longé la marina en direction des falaises. Le kiosque touristique offre des cartes des quatre parcours de randonnée proposés, alors je m’en suis prise une en passant, optant de suivre le parcours le plus court (6 kilomètres).

Il faut tout d’abord s’éloigner du village pour atteindre le sentier et la pointe de la péninsule. À partir de là, le sentier offre de jolies vues sur Howth, la marina et l’Ireland’s Eye, une île au large. Il y avait beaucoup de monde au début du sentier, mais à mesure que je longeais les falaises, le sentier est devenu plus tranquille.

Falaises de Howth
Une dernière randonnée en Irlande avant de repartir

La randonnée est relativement facile, mais elle offre des vues imprenables sur la mer et les falaises de la péninsule. Le bruit des vagues et des oiseaux de mer faisait en sorte qu’il était difficile de croire que j’étais en banlieue de Dublin. Il parait que parfois, on peut aussi apercevoir des phoques (ce ne fut malheureusement pas mon cas).

Falaises de Howth
C’est si joli…

J’ai éventuellement atteint le sommet de la péninsule de Howth (ce qui n’est pas réellement un exploit parce qu’on peut atteindre le sommet en voiture). À 171 mètres, il offre une jolie vue sur le phare Baily tout en bas. Je pouvais aussi apercevoir la baie de Dublin et les montagnes de Wicklow en arrière-plan, même si le paysage se perdait un peu dans le brouillard. La vue doit être magnifique lorsqu’il fait soleil!

Falaises de Howth
Vue sur le phare

Le sentier suit ensuite la crête de la colline pour revenir vers le village. Il rejoint l’ancien tracé d’un tramway, passe par un sentier boisé et m’a éventuellement ramenée devant la gare. En tout, la randonnée a duré moins de deux heures, et j’ai un peu regretté ne pas avoir emprunté l’un des parcours plus longs.

Howth
L’Irlande et ses palmiers (!!)

Avant de quitter Howth, j’ai fait un détour par le petit marché qu’on y trouve, puis je me suis mêlée à la foule de touristes marchant autour de la marina. Howth est l’un de ces endroits qui vous fait sentir comme en vacances et je me suis dit qu’il n’y avait pas d’endroits plus parfaits pour conclure mon séjour sur l’île d’Émeraude.

Marché de Howth
Au marché de Howth… Je ramène un souvenir au Canada?

Pour se rendre à Howth, il suffit de prendre le DART depuis le centre-ville de Dublin vers l’est. Un billet aller-retour coûte près de 6 euros. Howth est la dernière station sur la ligne.

 

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.