Hans Christian Andersen est l’enfant chéri de la littérature danoise. Si le nom ne vous dit rien, sachez que vous avez sans doute déjà lu ou entendu l’un de ses contes : La Petite sirène, Le Vilain petit canard, Les Habits neufs de l’empereur, Thumbelina, et j’en passe. Les histoires de l’auteur danois ont été traduites dans des centaines de langues, ont inspiré des ballets, des pièces de théâtre et des films, et font partie de l’imaginaire collectif.

L’un des contes de H.C. Andersen a aussi inspiré l’une des attractions les plus populaires de Copenhague : la statue de la Petite Sirène.

Andersen1
La Petite Sirène, un classique de Copenhague

Il y a quelques années, j’ai visité Odense, la ville natale de Hans Christian Andersen. Dans cette petite ville, l’esprit de l’auteur est bien présent : on retrouve une statue géante en plein centre-ville, on peut y visiter sa maison natale et même les lumières de circulation sont à son effigie.

C’est la raison pour laquelle j’assumais jusqu’à tout récemment que H. C. Andersen avait été enterré à Odense. Eh bien, j’avais tort. La tombe de H. C. Andersen se retrouve plutôt à Copenhague, dans le cimetière Assistens du quartier Nørrebro et lors de mon dernier passage dans la capitale danoise, une amie m’a amenée visiter l’endroit.

Andersen3
Promenade au cimetière

Hans Christian Andersen est né en 1805 à Odense, sur l’île de Funen au Danemark. Issu d’une famille pauvre, il déménage à Copenhague à l’adolescence pour devenir acteur, mais se tourne éventuellement vers l’écriture et la poésie. Le directeur du théâtre royal danois Jonas Collins le prend sous son aile et trouve des fonds pour payer pour son éducation.

Adulte, Andersen s’inspirera de ses nombreux voyages pour écrire récits, poèmes et romans. Ce sont toutefois ses contes de fée qui connaîtront le plus de succès et qui le rendront populaire à travers toute l’Europe.

Andersen est mort en 1875 près de Copenhague. Il sera enterré dans le cimetière Assistens, dans le lot de ses amis Collins.

Andersen5
La tombe de H. C. Andersen est dans cette direction

Trouver sa tombe est assez facile une fois qu’on arrive au cimetière, il suffit de suivre les panneaux d’indication. On retrouve sur sa pierre tombale une de ses citations, mais aucune mention de ses amis Collins aussi enterrés dans le même lot.

Andersen2
Ici repose Hans Christian Andersen

Plusieurs autres personnalités danoises sont aussi enterrées dans le cimetière Assistens, dont le philosophe Søren Kierkegaard (des panneaux d’indication mène à sa tombe) et le gagnant de prix Nobel Niels Bohr.

Au-delà de son aspect historique, le cimetière Assistens est aussi un endroit plaisant pour se promener, avec ses grands arbres, ses petites allées et ses magnifiques monuments.

Andersen4
Promenade d’automne au cimetière Assistens

 

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Leave a Reply