En mars, j’ai eu la chance incroyable de pouvoir passer quelques temps en Grenade pour le travail. J’ai malheureusement eu peu de temps pour visiter cette petite île des Caraïbes comme j’avais un horaire plutôt chargé, mais j’ai eu assez de temps pour tomber en amour avec ses habitants et ses paysages.

La Grenade est un petit pays des Caraïbes, situé au sud de Saint-Vincent-et-les-Grenadines et au nord de Trinité-et-Tobago. Le Grenade a tout d’abord été une colonie française (on en voit l’influence dans les noms d’endroits sur l’île: Morne Rouge, La Sagesse, L’Anse aux Épines) avant de passer aux mains des Anglais en 1763 (qui y ont laissé la langue anglaise comme langue principale et la conduite à gauche). La Grenade est indépendante depuis les années 70.

Beaucoup des touristes qui passent par la Grenade le font dans le cadre d’une escale de croisière. Selon moi, ce petit pays mérite qu’on y passe plus de temps qu’un seul après-midi. Voici trois raisons pour lesquelles la Grenade vaut d’être explorée!

Les épices

La Grenade est surnommée l’île aux épices et ce n’est pas pour rien. La petite île des Caraïbes est l’une des principales exportatrices mondiales de muscade. Elle produit aussi de la cannelle, du macis, du clou de girofle, du gingembre et j’en passe.

Il est possible de visiter des installations où l’on produit de la muscade. Il y a quelques-uns de ces endroits autour de Saint-Georges, la capitale.

Si le temps vous manque (comme ce fut mon cas), profitez en plutôt pour faire le plein d’épices fraîches. On en retrouve dans plusieurs marchés et lieux plus touristiques. Vous pouvez aussi passer par un supermarché pour acheter les produits dérivés locaux (crème glacée à la muscade, sirop de muscade, vinaigrette à la muscade…).

Grenada3
Crème glacée à la muscade ou à la noix de coco, des spécialités locales

Les paysages

À chaque fois que je mets les pieds dans un pays pour la première fois, j’ai toujours l’impression que c’est le plus bel endroit sur terre. La Grenade n’y a pas fait exception. L’île est toute en collines et en chemins zigzagants (pour la première fois de ma vie, j’ai eu le mal de transport dans un autobus qui montait et descendait à toute vitesse les rues étroites de la capitale). Peu importe l’endroit où l’on se trouve sur l’île, il y a certainement un paysage à couper le souffle.

Il ne faut pas oublier les plages aussi! Grand Anse, non loin de la capitale, est la plus grande et la plus populaire. Mais même si elle très courue (autant des touristes que des locaux), elle demeure tout de même vraiment moins achalandée que les plages des destinations soleil habituelles.

Grenada4
Plage Grand Anse

Les gens

Bon, je n’ai mis les pieds que dans une dizaine de pays jusqu’à maintenant, donc difficile pour moi d’établir une comparaison valable. Mais jusqu’à maintenant, je n’ai jamais rencontré de gens aussi accueillants que ceux qui habitent la Grenade. Tous les gens que je rencontrais dans la rue me saluaient gentiment ou s’arrêtaient pour me faire la conversation. Lorsque je travaillais sur le balcon de ma chambre d’hôtel, je devais m’interrompre souvent pour répondre aux salutations et aux questions des passants.

Bref, j’ai peut-être un parti pris puisque j’ai adoré les gens avec lesquels j’ai travaillé. Mais quand je suis revenue au Canada, ça m’a pris quelques jours avant de perdre l’habitude de sourire et de saluer tous les gens que je croisais dans la rue…

 

Grenada1
Un fermier à La Sagesse

On dit aussi qu’il y a d’excellents sites de plongée à la Grenade et quelques parcs nationaux qui permettent de faire de la randonnée dans la forêt caribéenne et d’observer la flore et la faune du pays (dont le fameux singe mona, propre à la Grenade). Malheureusement pour moi, ce seront des endroits à explorer une autre fois…

Grenada2
Chute Annandale
Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.