Je reviens d’un court séjour à Toronto, capitale ontarienne et plus grande ville du Canada. Le taux de change canadien étant peu favorable de ces temps-ci, je me suis dit qu’il valait mieux en profiter pour être une touriste dans mon propre pays.

J’étais déjà allée quelques fois à Toronto, mais rarement en touriste. Mais y aller en touriste ne signifiait pas pour autant que j’allais me rabattre sur la traditionnelle Tour CN (dans laquelle je suis déjà montée de toute façon) ou sur le très visité nouvel aquarium. J’ai évité les endroits plus « clichés » de Toronto et j’en ai plutôt profité pour aller visiter un château.

Euh, attendez une minute, il y a un château à Toronto? Eh oui, et on peut même s’y rendre en métro! Curieusement, même si Casa Loma est l’une des attractions phares de Toronto, beaucoup de gens de l’extérieur de la ville en ignore l’existence. Pourtant, l’édifice baroque est magnifique et une incongruité dans le paysage urbain environnant.

TOIO4689
Casa Loma

Casa Loma a été construite en 1911 pour être la résidence d’un homme d’affaires de Toronto, Sir Henry Pellatt. Conçu par l’architecte canadien E.J. Lennox, le château prendra trois ans à construire au coût de 3,5 millions de dollars. Il s’agit alors de la plus grande résidence privée de tout le pays. Elle compte trois étages, deux passages secrets, une piscine intérieure et des allées de quille (qui ne seront toutefois jamais entièrement complétées). Pellatt n’hésite pas à faire venir des artisans européens pour compléter la décoration intérieure de son château et pour faire concevoir des meubles (son pupitre de travail est une copie du pupitre de Napoléon Bonaparte).

RQAA9227
La chambre de Sir Henry Pellatt

Malheureusement, Sir Henry Pellatt connaît des difficultés financières après la Première guerre mondiale. Une hausse des taxes municipales à Toronto le place dans une situation financière précaire. En 1923, il n’a pas le choix de vendre Casa Loma et de se départir de la plupart de ses meubles et oeuvres d’art.

Casa Loma sera pendant quelques années un hôtel de luxe, avant de devenir la propriété de la ville qui jongle pendant quelques temps avec l’idée de le démolir. Le bâtiment sera toutefois loué au Club Kiwanis qui commencera à exploiter le château comme attrait touristique.

URWA0812
La coupole du jardin d’hiver de Casa Loma

Une bonne partie de Casa Loma a aujourd’hui été restaurée pour permettre d’en apprécier la splendeur passée. On peut le visiter à sa guise (des audio-guides sont disponibles gratuitement). Si certaines pièces vous semblent vaguement familières, c’est peut-être parce que le château a servi de lieu de tournage pour de nombreux films et téléséries (entre autres X-Men, Chicago, The Tuxedo…). Bref, si vous passez par Toronto, allez-y. Ça va vous faire un récit de voyage plus intéressant à raconter que vos 20 minutes au sommet de la Tour CN…

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Leave a Reply