Crysler est un petit village situé au sud de l’autoroute 417 dans l’Est ontarien, sur les rives de la rivière Nation. On peut y noter ses influences franco-ontarienne (son église catholique) et anglophone (ses bâtiments en briques rouges).

Je dois avouer que je connaissais bien peu de choses sur Crysler (la Casselmanoise que je suis traverse trop rarement au sud de la 417, sauf pour aller m’acheter du fromage St-Albert). En faisant de la recherche et en prenant finalement un peu de temps pour aller explorer le village, j’ai été plutôt étonnée de me rendre compte que le village a un lien direct avec un événement significatif de l’histoire canadienne: la guerre de 1812.

Crysler3
Dans le cimetière de Crysler

La guerre de 1812 (dont presque personne n’avait entendu parler avant il y a deux ans), c’est cette guerre qui a opposé les Anglais aux Américains, ces derniers tentant de conquérir le Canada. En 1813, les Américains tentèrent de mener une campagne pour s’emparer de Montréal, ce qui mena à une série de batailles le long du St-Laurent. L’une de ces batailles se déroula près de Cornwall, sur les terres de la ferme de John Crysler, politicien et homme d’affaires né aux États-Unis, mais profondément loyaliste. Lors de ce qui fut éventuellement appelée la bataille de la Ferme Crysler, les Américains attaquèrent avec une force quatre fois plus nombreuse que celle de leurs opposants, mais la disposition du terrain joua en leur défaveur et ils durent battre en retraite.

John Crysler lui-même a combattu dans la bataille qui se déroulait sur ses terres à titre de capitaine de milice locale.

Quelques années plus tard, il s’est installé sur les rives de la rivière Nation, près de ce qui est aujourd’hui le village qui porte son nom. Il y a opéré une scierie et un moulin, puis y est décédé en 1852. John Crysler est enterré aujourd’hui dans le cimetière anglican du village.

Crysler2
La tombe de John Crysler

Ironiquement, les terres de John Crysler où s’est déroulée la fameuse bataille n’existent plus aujourd’hui. Elles ont été inondées lors de la construction d’un barrage à Cornwall. Le village de Crysler préserve donc en quelque sorte la mémoire d’un petit pan de l’histoire canadienne.

Crysler1
Crysler, sur les rives de la rivière Nation

On y va pour:

  • voir la tombe de John Crysler, figure de la Guerre de 1812
  • découvrir un pan de l’histoire canadienne
  • prendre un peu de temps pour se balader sur les rives de la magnifique rivière Nation, qui passe tout près du cimetière.
Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

One comment

Leave a Reply