Lors de mon récent passage au Danemark, mon amie et moi avions prévu aller passer une fin de semaine dans la province de Jutland (la région située à l’ouest du pays). Je ne suis jamais allée dans le Jutland encore et j’avais bien hâte de voir une partie du Danemark plus rurale. Malheureusement, nos plans sont tombés à l’eau. Littéralement. On annonçait des pluies torrentielles toute la fin de semaine dans cette région. Pas l’idéal pour la balade en bord de mer que nous avions prévue…

Heureusement, la grand-mère de mon amie est venue à la rescousse pour sauver notre week-end. Elle nous a proposé de venir passer un peu de temps dans sa maison d’été sur l’île Bogø dans le sud du Danemark, là où la température s’annonçait plus clémente. Et pour satisfaire mon envie de découvrir un peu plus la nature danoise, elle a suggéré qu’on aille visiter le parc des Møns Klint, à l’extrémité est de l’île Møn.

Je n’avais jamais entendu parler des Møns Klint. Ce qui est étonnant, puisque l’endroit est franchement impressionnant. Les Møns Klint sont des falaises de craie qui s’étendent sur près de 6 kilomètres le long de la mer Baltique. Elles ont à certains endroits une hauteur de près de 100 mètres!

NING1503

Les Møns Klint sont composés des restes de coquillages de créatures microscopiques qui se sont déposés sur le fond marin il y a 70 millions d’années. Les falaises ont émergé à la fin de l’ère glaciaire. La mer continue de les éroder depuis, révélant toutes sortes de fossiles sous les couches de craie.

Le sol particulier de l’endroit permet aussi à plusieurs variétés de plantes rares de pousser, entre autres des orchidées. Les hêtres tortueux qui poussent au sommet de la falaise donnent aussi au lieu un air mystérieux. Le blanc des falaises, la mer presque turquoise par endroit et l’épais couvert feuillu donnait presque l’illusion d’être dans les Caraïbes… C’est un paysage surprenant pour un pays nordique!

PGBN1385

Il y a de nombreux sentiers dans le parc, certains permettant d’admirer les falaises de haut, d’autres permettant de se rendre jusqu’à leur base (il faut toutefois être prêt à descendre – et à remonter – plus de 400 marches). Il y a aussi un centre géologique dans le parc qui explique la formation des falaises de façon interactive (je ne l’ai pas visité). Comme beaucoup d’endroits au Danemark, je sais qu’il est possible d’utiliser le transport en commun pour s’y rendre (en prenant le train jusqu’à Vordinborg, puis un autobus jusqu’à l’île), mais l’idéal est sans doute d’y aller en voiture, pour disposer de plus de temps pour visiter le site (et peut-être profiter des mignons villages de Møn).

Ce n’était pas le Jutland, mais ce fut une belle découverte, qui m’a rappelé que le Danemark c’est beaucoup plus que le château de Hamlet et la sirène de Copenhague…

 

Advertisements

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

2 comments

  1. Très beaux clichés d’un des plus beaux coins de nature du Danemark. C’est effectivement plus pratique d’y aller en voiture, à moins de prévoir de dormir sur place. Sinon il y a l’option vélo depuis le dernier arrêt du train régional (Koege), puis longer la côte. Mais là encore, impossible de faire l’aller-retour dans la journée. Cela dit, c’est une bien belle balade. Une perle pareille, ça se mérite 😉

    1. Bien d’accord! L’option vélo peut être intéressante, si on a envie de prendre davantage de temps pour explorer l’île de Møn 🙂

Leave a Reply