Ottawa – Randonnée à l’aire de conservation de Morris Island

J’ai un peu les blues du retour après avoir passé six semaines sur la route pour le travail. Ma solution quand j’ai la nostalgie du voyage? Je cherche un endroit près de chez moi où je n’ai pas encore mis les pieds et je pars l’explorer! C’est un peu comme ça que je me suis retrouvée à l’aire de conservation de Morris Island.

L’aire de conservation de Morris Island est située à l’ouest d’Ottawa, sur les rives de la rivière des Outaouais. Je ne connaissais pas l’endroit avant de remarquer l’espace vert sur Google Maps et comme j’avais bien aimé ma visite à l’aire de conservation du marais Cooper le printemps dernier, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant de découvrir une autre aire de conservation pas très loin de chez nous.

Aire de conservation de l'île Morris
Une journée parfaite sur les rives de la rivière des Outaouais

L’aire de conservation est composée d’espaces forestiers et marécageux et est centrée autour de l’île Morris sur la rivière des Outaouais. On y trouve quelques sentiers de même que des débarcadères pour canots et kayaks.

Je n’ai pas de canot ni de kayak, mais j’étais vraiment intéressée à découvrir les sentiers de randonnée de l’endroit. Alors dès mon arrivée j’ai mis le cap sur le sentier Old Voyageur, un sentier plat et large et quand même charmant, quoique pas très compliqué. Le sentier Old Voyageur rejoint éventuellement le sentier Miner’s que j’ai décidé de suivre.

Miner's Trail
Sur la Miner’s Trail

Le sentier Miner’s fut définitivement mon favori. Il est bien balisé, mais moins régulier et un peu plus escarpé que le sentier Old Voyageur (un sentier comme je les aime!). Il effectue une boucle sur l’île et offre de jolis points de vue sur la rivière des Outaouais. Je me suis assise sur un gros rocher pendant quelques minutes pour observer le paysage et j’ai pu voir deux grands hérons voler calmement au-dessus de la rivière miroitante. Moment magique.

Iris à Morris Island
La beauté tranquille de Morris Island

Avant de repartir, j’ai décidé de suivre aussi le sentier Chats Falls. Le sentier fut plaisant, quoique j’ai été un peu déçue de me rendre compte qu’il ne menait à aucune chute, malgré son nom. En fait, j’ai appris par la suite que le nom « Chats Falls » est le nom qui était donné aux rapides qu’on retrouvait jadis sur la rivière à cet endroit. Mais la rivière des Outaouais est aujourd’hui bien tranquille à cet endroit depuis qu’on y a construit un barrage en aval.

Chat Falls Trail
À la recherche d’une chute qui n’existe pas sur le sentier Chats Falls

D’ailleurs, en plus de son intérêt naturel, l’île Morris revêt aussi une certaine importance historique, puisqu’elle servait de lieu de portage aux Premières Nations et aux explorateurs européens qui souhaitaient contourner les Chats Falls. Je n’y ai pas croisé d’explorateurs (en fait, je n’ai pas croisé d’autres randonneurs ce jour-là), mais j’ai vu plusieurs peintres amateurs, venus tenter de capturer la beauté tranquille de l’endroit.

Aire de conservation de Morris Island
Joli endroit pour prendre une pause

L’aire de conservation de l’île Morris est située à une quarantaine de minutes du centre-ville d’Ottawa. Il n’y a pas de frais d’accès (du moins, pas à ma connaissance), mais une boîte à l’entrée permet d’y déposer des dons. Les sentiers sont balisés (et indiqués avec des couleurs différentes) et aussi accessibles l’hiver, apparemment (il me faudra revenir avec mes raquettes dans quelques mois!).

Publicités

Rédigé par Vanessa

Voyageuse dans l'âme, lectrice avide et exploratrice passionnée! Franco-Ontarienne, présentement à Casselman, Ontario.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :